Huit millions de tonnes de plastique chaque année dans les océans: voici l’arme ULTIME pour en venir à bout (vidéo)

Huit millions de tonnes de plastique chaque année dans les océans: voici l’arme ULTIME pour en venir à bout

Une bactérie très prometteuse a été découverte par des chercheurs, elle dévore le plastique et offre peut-être une solution pour les déchets plastiques en tout genre. Les explications de Julie Vuilequez dans le RTL info 13H.

Avant tout chose, une question: que se passe-t-il quand vous jeter une bouteille en plastique à la poubelle? "Pour le moment, le plastique n’est pas vraiment recyclé, soit il finit dans des décharges, soit il est brûlé", explique John McGeeman, de l’université de Portsmouth.


Le plastique se retrouve dans nos assiettes

Tous les ans, huit millions de tonnes de plastique finissent dans les océans. Les poissons et les baleines en mangent et meurent. Les moules l’avalent et le plastique se retrouve dans nos assiettes. La solution, elle pourrait venir d’une bactérie. Celle-ci fabrique une enzyme qui mange le plastique. Les scientifiques le savaient déjà mais ils ont fait une autre découverte par hasard…

"En fait, on a modifié l’enzyme. On pensait qu’on la ralentissait en changeant quelques acides aminés mais on la rendu plus rapide. On a fait une version plus efficace que l’original", précise John McGeeman.


Recycler des milliers de tonnes de plastique d'ici trois ans

L’enzyme découpe le plastique en tous petits morceaux et recrache la matière première qui peut servir à refaire du plastique, un cycle qui fonctionne à l’infini.

Les scientifiques anglais et américains en sont encore au stade de la recherche. En France, une entreprise estime qu’elle pourra recycler des milliers de tonnes de plastique d’ici trois ans.

Vos commentaires