En ce moment
 

Des profs de l'UCL participeront à la nouvelle marche du "Jeudi pour le climat"

Des profs de l'UCL participeront à la nouvelle marche du

Le corps scientifique de l'UCLouvain, qui représente 2.200 scientifiques, se joindra aux étudiants lors de la marche du "Jeudi pour le climat" prévue le 7 mars à Louvain-la-Neuve, annonce le président du corps scientifique, Olivier Malay, dans un communiqué diffusé mercredi.

Interpelé par ses membres, le corps scientifique de l'UCLouvain a décidé de soutenir la marche pour le climat du 7 mars organisé dans la cité universitaire. "Cela fait des années que le monde scientifique alerte sur l'urgence d'agir pour éviter le changement climatique. Mais le monde politique fait la sourde oreille. Aujourd'hui, ceux qu'on appelait "les générations futures" ont 16 ans, et ils défilent dans la rue parce qu'ils ont l'impression qu'on leur vole leur futur. Le pire n'est pas qu'ils ratent les cours, le pire est que les dernières données scientifiques montrent qu'ils ont raison", explique M. Malay. Il invite aussi les étudiants à se joindre aux élèves du secondaire dans la rue jeudi.

Les scientifiques de l'UCLouvain participeront également à la "Global Strike For Future", la grève climatique internationale prévue le 15 mars, notamment en ralliant les marches et en organisant des débats sur la transition écologique au sein des cours, annonce par ailleurs le corps scientifique.

Trois cents chercheurs belges, français et suisses s'étaient déjà joints, dans une tribune publiée dans Le Soir et De Morgen entre autres, à la cause de la jeune Suédoise Greta Thunberg et des élèves et étudiants qui brossent les cours chaque jeudi depuis le mois de janvier pour réclamer à leurs dirigeants une politique climatique ambitieuse.

Ils avaient également appelé à participer à cette grève mondiale du 15 mars. Parmi les signataires, se trouvait notamment l'ancien vice-président du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), le scientifique louvaniste Jean-Pascal van Ypersele.

Vos commentaires