En ce moment
 
 

Des députés allemands proposent de surtaxer la viande, l'idée ne séduit pas en Belgique

alimentation

(Belga) Des députés écologistes et socialistes allemands ont proposé mardi d'augmenter la TVA sur la viande de sept à 19%. En Belgique, la Fédération wallonne de l'Agriculture (FWA) et la Fédération unie de Groupements d'Éleveurs et d'Agriculteurs (FUGEA) ont indiqué jeudi craindre que la surtaxation n'encourage la consommation de viande importée.

Le rapport spécial du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (Giec), publié jeudi, affirme justement que nos habitudes alimentaires, responsables de la surexploitation des terres et de la déforestation massive, contribueraient largement à la dégradation de notre planète. Changer ces habitudes passerait inévitablement par une réduction de notre consommation de viande. L'initiative des députés allemandes a été saluée par le parti chrétien démocrate allemand (CDU), à condition que les fonds générés par la taxe aident au développement d'une agriculture plus durable. Le ministère allemand de l'Agriculture, lui, craint toutefois qu'une surtaxation encourage avant tout la consommation de viande importée et issue de productions non contrôlées au détriment des éleveurs allemands qui ne peuvent rivaliser avec les tarifs des producteurs hors Union Européenne. En Belgique, la Fédération wallonne de l'Agriculture (FWA) et la Fédération unie de Groupements d'Éleveurs et d'Agriculteurs (FUGEA) partagent ces craintes. Pour Alain Masure, directeur de la FWA, augmenter la TVA sur la viande reviendrait à "tuer l'agriculture locale au profit des produits importés", a-t-il indiqué jeudi à l'agence Belga. Pour sa part, la FUGEA plaide pour que la priorité soit de permettre aux producteurs de produire une viande de qualité plus responsable et économiquement équitable, aussi bien pour les consommateurs que pour les producteurs. (Belga)

Vos commentaires