En ce moment
 

Grève chez Praxair Surface Technologies

Grève chez Praxair Surface Technologies

La majorité des salariés de production de Praxair Surface Technologies (traitement de surface), basé à Saint-Etienne, ont entamé mercredi leur dixième jour de grève pour obtenir une revalorisation salariale, a-t-on appris de source syndicale.

Signe de durcissement du conflit, depuis lundi la quarantaine de grévistes sur les 95 salariés que compte cette filiale du géant américain du gaz industriel bloquent l’accès au site.

Ils se relayent jour et nuit sur un piquet de grève installé à l’entrée pour empêcher l’entrée et la sortie de tout véhicule, notamment des camions d’approvisionnement et de livraison.

Les salariés qui demandent une augmentation individuelle de leur rémunération de 100 euros brut par mois, ainsi qu’une augmentation de leur prime d’assiduité, dans le cadre des négociations annuelles obligatoires.

Les grévistes soutenus par la CGT affirment que leur direction "refuse la proposition de médiation de l’inspection du travail".

Contactée, cette dernière refuse de s’exprimer.

Il s’agit du "premier conflit social dur" sur cet unique site français de Praxair Surface Technologies spécialisé, depuis 36 ans, dans le traitement de surface de pièces de moteur d’avion, mais travaillant aussi pour d’autres secteurs industriels tels que le pétrole et le nucléaire, précise-t-on de même source.

Vos commentaires