En ce moment
 
 

La Bourse de Paris monte (+0,24%) monte malgré le flou autour du Brexit

La Bourse de Paris monte (+0,24%) monte malgré le flou autour du Brexit
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018ERIC PIERMONT

A découvrir

paris

La Bourse de Paris avançait prudemment (+0,24%) mercredi matin après le rejet la veille par les parlementaires britanniques du nouvel accord sur le Brexit, qui ouvre la voie à un vote sur la possibilité d'un divorce sans accord ce mercredi.

A 09H33 (08H33 GMT) l'indice CAC 40 gagnait 12,62 points à 5.282,87 points, effaçant la petite baisse de l'ouverture. La veille, il avait fini à l'équilibre (+0,08%).

"Les tribulations autour du Brexit sont loin d'être terminées. Il faut s'attendre a minima à de la volatilité sur la livre sterling, sans contagion notable aux autres actifs", a commenté Chrisopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Les parlementaires britanniques ont rejeté mardi soir, par 391 voix contre 242, le Traité de retrait de l'UE, malgré d'ultimes modifications annoncées lundi par Theresa May à l'issue d'une rencontre à Strasbourg avec le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Les députés britanniques doivent désormais se prononcer ce mercredi, vers 19H00 GMT, sur la possibilité de sortir de l'Union européenne sans aucun accord, alors qu'il reste 16 jours avant la date prévue du divorce.

Si cette option du "no deal" est rejetée mercredi, le Parlement votera à nouveau jeudi, cette fois sur une proposition de report "limité" du Brexit. L'Union européenne serait "prête à considérer" cette solution si le Royaume-Uni devait en faire une demande "motivée", a déclaré une porte-parole de la Commission européenne.

En matière de valeurs, Maisons du Monde perdait 7,71% à 20,58 euros, affecté par un repli de son bénéfice net.

EDF prenait 0,56% à 12,67 euros tandis qu'EDF Renouvelables, sa filiale dédiée aux énergies renouvelables, a annoncé mardi la signature de contrats de vente d'électricité pour cinq centrales solaires en Floride, d'une capacité totale de 310 mégawatts (MW).

Haulotte Group cédait 6,42% à 7,58 euros. Le constructeur français de nacelles élévatrices a enregistré un bénéfice net en hausse de 35% en 2018, à 23,9 millions d'euros, tiré notamment par la cession de son activité de location en Italie.

GL Events engrangeait 3,61% à 19,54 euros, bénéficiant d'une hausse de ses bénéfices de 20,3% en 2018, conformément à la promesse faite aux marchés d'une "amélioration sensible" de sa rentabilité.

Adocia progressait de 5,74% à 15,48 euros après que le groupe pharmaceutique, spécialisé dans le traitement du diabète, est revenu "dans le vert" en 2018, grâce aux fonds apportés par son nouveau partenaire chinois.

  1. Euronext CAC40

Vos commentaires