En ce moment
 
 

La Bourse de Paris en hausse prudente (+0,20%)

La Bourse de Paris en hausse prudente (+0,20%)
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018ERIC PIERMONT

A découvrir

paris

La Bourse de Paris évoluait en timide hausse (+0,20%) vendredi à l'ouverture, soutenue par une nouvelle progression de Wall Street, les investisseurs surfant toujours sur la vague d'optimisme née des négociations sino-américaines et d'un discours plus accommodant de la Fed.

A 09H31 (08H31 GMT), l'indice CAC 40 gagnait 9,77 points à 4.815,43 points. La veille, il avait fini en léger repli de 0,16%.

"Timidité boursière hier, mais on observe néanmoins une amélioration du sentiment des investisseurs par rapport au mois de décembre qui tend à confirmer que nous sommes dans une phase visant à corriger l'excès de pessimisme des dernières semaines de 2018", a souligné dans une note Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

De l'autre côté de la Manche, le refus d'un ministre britannique d'endosser la possibilité d'un Brexit sans accord a mis un peu plus en lumière jeudi la faiblesse de Theresa May qui semble avoir complètement perdu la main sur ce dossier, à quelques jours d'un vote crucial au Parlement.

"Le bruit politique autour du Brexit continue d'ajouter à l'incertitude, mais il ne s'agit toujours pas de l'inquiétude première du marché" qui se préoccupe davantage des développements commerciaux entre la Chine et les Etats-Unis ou encore de la trajectoire du relèvement des taux américains, selon Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Le gouvernement fédéral américain restait par ailleurs toujours paralysé en raison d'un différend entre Donald Trump -- qui refuse de signer un accord budgétaire tant que le Congrès ne financera pas un mur à la frontière avec le Mexique-- et les démocrates, opposés à un ouvrage d'art qu'ils jugent inutile.

Le président américain a annoncé qu'en raison de ce blocage, il ne se rendrait finalement pas au Forum économique mondial de Davos, du 21 au 25 janvier.

En matière d'indicateurs, la croissance du 4e trimestre 2018 en France a été maintenue à un modeste 0,2% par la Banque de France.

Sur le front des valeurs, Valeo (-3,69% à 26,09 euros) était plombé par un abaissement de sa recommandation à "réduire" contre "conserver" auparavant par Kepler Cheuvreux.

Faurecia, dont la recommandation a été abaissée jeudi à "vendre" contre "neutre" auparavant par UBS, continuait également à souffrir (-1,68% à 34,50 euros).

  1. Euronext CAC40

Vos commentaires