En ce moment
 
 

Neige: critiqué, ADP soutenu par Air Canada et Lufthansa

Aéroports de Paris (ADP), critiqué par plusieurs compagnies aériennes, a reçu des remerciements d'Air Canada et Lufthansa pour sa "gestion efficace" des chutes de neige en décembre, selon des lettres dont l'AFP a eu connaissance mardi.

Jeudi doit se tenir une réunion souhaitée par le gouvernement et réunissant les compagnies aériennes, des voyagistes, des associations et ADP.

ADP a été vivement critiqué par des compagnies aériennes, dont Air France-KLM, pour sa gestion des intempéries, la pénurie de glycol, utilisé pour dégivrer les avions, lui étant notamment reprochée.

Une polémique est ainsi née sur la responsabilité des annulations de vols ayant contraint plus de 2.000 personnes à dormir à Roissy le 23 décembre.

Estimant que les intempéries lui avaient coûté 70 millions d'euros, Air France-KLM envisage notamment de demander des indemnités à ADP si sa responsabilité dans la désorganisation du trafic aérien était avérée.

D'autres compagnies ont cependant adressé des remerciements au gestionnaire des aéroports parisiens dans des lettres dont l'AFP a eu copie.

Dans un courrier daté du 6 janvier, Air Canada transmet des "remerciements très sincères" aux équipes d'ADP "pour avoir maintenu l'exploitation de façon sécuritaire, malgré un contexte des plus difficiles et des plus tendus".

"En discutant avec mes collègues de Londres et Francfort, dont les aéroports pourtant bien rodés ont été complètement fermés, force est d'admettre que d'avoir réussi à garder ouvert l'aéroport CDG relève de l'exploit", déclare le directeur général France et Europe du sud d'Air Canada, François Choquette.

Si la compagnie souligne un long retard pour des passagers détournés de l'aéroport de Londres fermé, elle félicite une "gestion efficace (...) du personnel d'ADP" pour ses vols au départ de Roissy.

"Merci encore pour votre formidable travail !", écrit la Lufthansa dans un courrier du 21 décembre, soit avant la deuxième vague d'intempéries.

"Ce furent en effet des journées très difficiles qui grâce à votre engagement et à votre implication nous ont permis de gérer au mieux les irrégularités rencontrées", est-il ajouté.

Enfin, dans une lettre du 4 janvier, l'Airlines Opérators Comity Paris (AOCP) qui regroupe toutes les compagnies présente à Orly sauf Air France, "remercie" ADP pour sa gestion de la crise à Orly et demande de "travailler ensemble" pour "trouver des solutions d'amélioration".

Vos commentaires