En ce moment
 

Ryder Cup: Tiger Woods associé à Patrick Reed pour la première journée

Tiger Woods sera associé en double au vainqueur du Masters cette année, Patrick Reed, pour la première journée de la Ryder Cup vendredi où se disputeront quatre matches le matin entre Européens et Américains, selon les compositions dévoilées jeudi par les capitaines.

Vainqueur de l'US Open 2017 et 2018 et de l'USPGA 2018, Brooks Koepka sera lui associé à Tony Finau. Ils affronteront pour le premier match de la journée le N.2 mondial, l'Anglais Justin Rose, aligné aux côtés du prodige espagnol Jon Rahm.

Vendredi, quatre affrontements sont programmés dans une formule appelée "fourballs": les quatre joueurs jouent chacun leur balle et le meilleur score réalisé est pris en compte.

Le tout récent vainqueur du Tour Championship, Tiger Woods, revenu au plus haut niveau juste avant le début de la Ryder Cup, affrontera, avec Reed, la paire européenne composée de l'Italien Francesco Molinari, vainqueur du British Open cette année et de l'Anglais Tommy Fletwood, 2e du dernier US Open.

"Cela va être sympa pour nous deux", a réagi Tiger Woods après l'annonce, "cela faisait longtemps que nous voulions jouer ensemble (avec Reed, ndlr)".

"Nous allons jouer contre deux grands compétiteurs. Je pense que ce sont deux des joueurs les plus précis du circuit, et c'est clairement un parcours pour des joueurs précis", a ajouté le +Tigre+ au sujet de ses adversaires de vendredi matin.

Six "rookies", deux côté américain (Finau, Thomas) et quatre côté européen (Rahm, Olesen, Hatton, Fleetwood) ont été choisis pour jouer cette première journée où quatre points sont mis en jeu dans la matinée.

"J'ai eu un problème pour choisir, car tout le monde joue bien et dit se sentir bien", a commenté Thomas Bjorn le capitaine européen. A la question de savoir s'il allait aligner la totalité des 12 Européens vendredi (8 paires de doubles entre le matin et l'après-midi), le Danois a laissé planer le doute : "On verra +wait and see+".

Pour la capitaine américaine Jim Furyk, la pression sera des deux côtés vendredi: "je pense que les gars (côté US) ont l'habitude de se mettre trop de pression sur eux à cause des 25 ans (sans victoire en Europe, ndlr)."

"Mais l'Europe se met aussi la pression parce que nous avons ramené la coupe des Etats-Unis et nous avons gagné en 2016. C'est génial de jouer à la maison c'est sûr. Mais ça met aussi la pression", a-t-il ajouté.

Quatre autres matches seront disputés là encore en double l'après-midi, mais les compositions seront annoncées vendredi.

Les quatre matches de vendredi matin ("Fourballs"):

Koepka/Finau contre Rose/Rahm

Johnson/Fowler contre McIlroy/Olesen

Spieth/Thomas contre Casey/Hatton

Woods/Reed contre Fletwood/Molinari

Vos commentaires