Wall Street finit en baisse dans le sillage de résultats mitigés

Wall Street finit en baisse dans le sillage de résultats mitigés
La Bourse de New York (NYSE) le 1er février 2019Johannes EISELE

A découvrir

Wall Street a clos en baisse mercredi, l'indice S&P 500 interrompant une série de cinq hausses de suite dans le sillage de résultats d'entreprises mitigés.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, a perdu 0,08% pour finir à 25.390,30 points.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, a cédé 0,36% à 7.375,28 points.

L'indice élargi S&P 500 a lâché 0,22% à 2.731,61 points mettant un terme à un mouvement de hausse entamé depuis mercredi dernier.

Après avoir ouvert en ordre dispersé, Wall Street a rapidement vu rouge avec la réaction aux résultats de plusieurs entreprises.

Le spécialiste du streaming musical Spotify a lâché 2,83% après avoir fait état d'une baisse des revenus par utilisateur et annoncé deux acquisitions dans l'univers du podcast.

L'éditeur de jeux vidéos Electronic Arts a, quant à lui, plongé de 13,31% en raison de mauvaises ventes de son jeu "Battlefield V". Dans le même secteur, Take-Two Interactive a dégringolé de 13,76% après une perspective de chiffre d'affaires annuel en dessous des attentes.

Les résultats de ces deux sociétés du monde du jeu vidéo ont pesé sur l'ensemble du secteur, Activision Blizzard chutant de 10,12% alors qu'il ne doit publier ses comptes que la semaine prochaine.

Le groupe pharmaceutique Eli Lilly a pour sa part perdu 0,96% après un abaissement de sa prévision de bénéfice annuel. Walt Disney (-1,11%) a vu ses résultats fin 2018 baisser en partie à cause de recettes en salles en repli.

- Départ du PDG -

Au rang des bonnes nouvelles toutefois, le premier constructeur automobile américain General Motors a gagné 1,91% après être repassé dans le vert au quatrième trimestre 2018, Snap a bondi de 22,02%, et le New York Times a pris 10,33%.

"Nous sommes face à une saison des résultats plutôt surprenante positivement pour les revenus", a analysé Tom Cahill de Ventura Wealth Management.

"A mi-saison, on peut anticiper qu'on devrait avoir au final une croissance des bénéfices comprise entre 5 et 10%", a ajouté l'analyste.

Il soulignait également que les indices ont été un peu affaiblis mercredi par le fait que l'indice S&P 500 évolue proche d'un seuil technique difficile à franchir.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt sur la dette à dix ans était inchangé à 2,698% vers 21H50 GMT, contre un niveau équivalent mardi à la clôture, et celui à 30 ans montait à 3,034%, contre 3,031% la veille.

Parmi les autres valeurs, Tesla (-1,29%) a abaissé pour la deuxième fois depuis le début de l'année le prix du Model 3, la voiture censée lui permettre de devenir un constructeur automobile de masse, s'adaptant à la réduction progressive du crédit d'impôt gouvernemental aux Etats-Unis. Le prix va reculer de 1.100 dollars à environ 42.900 dollars.

Arconic, le groupe américain né de la scission du géant de l'aluminium Alcoa et spécialiste des matériaux composites, a annoncé mercredi le départ immédiat de son PDG, deux semaines après avoir renoncé à se vendre. Son titre a perdu 2,60%.

  1. Nasdaq

Vos commentaires