En ce moment
 
 

Euro de volley: la Slovénie signe un énorme exploit en éliminant la Pologne en demies

Euro de volley: la Slovénie signe un énorme exploit en éliminant la Pologne en demies
La joie des volleyeurs slovènes après avoir inscrit un point face à la Pologne, en demi-finales de l'Euro, le 26 septembre 2019 à LjubljanaJure Makovec

De surprise en exploit: la Slovénie a atteint la finale de l'Euro-2019 de volley en s'imposant jeudi chez elle à Ljubljana contre les Polonais, doubles champions du monde en titre (2014 et 2018), et tentera de remporter un premier trophée international dimanche.

Les joueurs d'Alberto Giuliani se sont imposés 3 sets à 1 (25-23, 24-26, 25-11, 25-23) et disputeront dimanche à Paris la finale du Championnat d'Europe contre la France ou la Serbie, qui s'affrontent vendredi soir pour la seconde demie.

A domicile dans la Stozice Arena, les Slovènes ont enregistré une défaite sans conséquence au premier tour, avant d'enchaîner les exploits à partir de la phase à élimination directe, en sortant la Bulgarie en 8es (3-1), la Russie, tenante du titre, en quarts (3-1), et enfin la Pologne en demies.

Jeudi, dans une rencontre d'une très grande intensité, les deux équipes se sont rendus coups pour coups, sans jamais faire de gros écart.

La fin de la première manche ratée par Wilfredo Leon, cubain naturalisé polonais et considéré comme le meilleur joueur du monde, a pesé lourd dans la balance au final.

A un set partout, la Pologne a connu un énorme trou d'air au milieu de la troisième manche, permettant aux Slovènes d'enflammer leur public. Ils ont bouclé l'affaire en deux heures et sept minutes de jeu, sur une nouvelle faute au service de Michal Kubiak.

Tine Urnaut à la pointe de l'attaque slovène et l'attaquant-réceptionneur Klemen Cebulj ont été les grands artisans de la victoire, inscrivant respectivement 18 et 15 points.

En face, les 22 points de Leon (dont 18 sur les deuxièmes, troisièmes et quatrièmes manches) n'ont pas suffi pour aller en finale, un peu laissé seul par l'attaquant-réceptionneur de Dawid Konarski (seulement 9 points).

Les Slovènes ont été portés par les 11.425 spectateurs massés dans la salle à Ljubljana. En août, ils s'étaient inclinés 3 sets à 1 à Gdansk face à la Pologne lors du tournoi de qualification olympique, ratant le billet pour Tokyo-2020.

Dans son histoire, elle a disputé une seule finale d'un Championnat d'Europe, perdue en 2015 à Sofia contre la France.

Vos commentaires