En ce moment
 

GB: début d'une nouvelle enquête sur les attentats de 1974 à Birmingham

(Belga) Une nouvelle enquête sur les deux attentats à la bombe qui avaient tué en 1974 21 personnes à Birmingham (centre de l'Angleterre), attribués à l'IRA-provisoire, a débuté lundi pour déterminer les responsabilités de l'Etat et des autorités publiques.

Louise Hunt, officier de justice chargé de faire la lumière sur les décès de cause non naturelle, avait exigé cette nouvelle enquête en 2016 après une série d'auditions qui avait révélé que la police aurait eu connaissance de la préparation de ce double attentat mais avait échoué à les empêcher. Son successeur, Peter Thornton, a expliqué lundi aux jurés que cette enquête, qui se déroule sous forme d'auditions publiques et pourrait durer jusqu'à six semaines, ne cherchait pas à déterminer qui avait déposé les bombes, ce qui constitue "une tâche pour la police, les procureurs et les tribunaux pénaux". Il a annoncé que des éléments de preuve laissant supposer que les autorités auraient pu empêcher les attentats seront présentés, y compris une "possible conversation surprise dans une prison locale" deux semaines avant le double attentat. L'attaque, qui avait visé deux pubs de Birmingham, le Mulberry Bush et le Tavern in the Town, avait eu lieu le 21 novembre 1974, au plus fort des violences de l'IRA contre les autorités britanniques en Irlande du Nord. L'attaque avait été attribuée à l'organisation paramilitaire, qui ne l'a toutefois jamais revendiquée. Une première enquête menée par la police des Midlands de l'ouest avait conduit à la condamnation de six hommes à la prison à vie en 1975. Mais les "Six de Birmingham" avaient été innocentés en 1991 lors d'un procès en appel retentissant. Il avait en effet révélé que leurs aveux avaient été extorqués par les policiers, qui avaient fabriqué de faux témoignages. Entre 1969 et 1998, plus de 3.500 personnes ont été tuées durant les "Troubles", principalement en Irlande du Nord. (Belga)

Vos commentaires