La vedette des médias anglais ce matin: "LE BÉBÉ DE LA NEIGE"

La vedette des médias anglais ce matin:

Au Royaume-Uni, un vent glacial soufflait dans la matinée sur Londres, menacée comme une bonne partie du pays de nouvelles chutes de neige dans l'après-midi, et le mauvais temps a poussé la Première ministre Theresa May à renoncer à se déplacer comme prévu à Newcastle (nord) pour son discours sur le Brexit, qui sera prononcé dans la capitale. Dans la nuit de jeudi à vendredi, l'armée a été appelée en renfort dans le Hampshire (sud de l'Angleterre) pour aider des automobilistes coincés en raison du mauvais temps, tandis que dans la région de Manchester (nord-ouest), des centaines d'automobilistes sont restés bloqués. Et les météorologues annonçaient de probables nouvelles chutes de neige, y compris à Londres et dans le sud-est, et pour les régions qui y échapperaient, des pluies glaçantes - avec leur cortège de routes bloquées, de régions isolées et de coupures de courant.

Mais la vedette des médias vendredi matin était "le bébé de la neige", une petite fille née jeudi dans la voiture de ses parents bloquée par la neige alors qu'ils tentaient d'arriver à l'hôpital, dans le nord de l'Angleterre.

Andrew Waring, le père qui a dû s'improviser sage-femme pour mettre sa petite fille, Sienna au monde, livre ce témoignage incroyable sur la BBC: "J'ai reproduit ce que j'ai vu lors des naissances de mes deux aînés. J'ai ouvert la porte de ma voiture, côté passager, je me suis agenouillé dans la neige pour accoucher mon épouse, comme le ferait une sage-femme", a-t-il raconté très ému.

Et de compléter: "A l'arrivée des secours, l'ambiance était très chaleureuse. Les secouristes partageaient tout simplement notre bonheur". Finalement transportées à l'hôpital par une ambulance, la mère et l'enfant - placée immédiatement dans un berceau chauffé - se portaient bien, annonçait un peu plus tard l'hôpital.

Vos commentaires