Les Pays-Bas ont intercepté deux espions russes

Russie, Syrie

(Belga) Les Pays-Bas ont arrêté l'an passé deux espions russes et renvoyé les individus dans leur pays. Tous deux étaient en route pour le Laboratoire de Spiez en Suisse qui a notamment participé aux analyses de l'agent neurotoxique utilisé pour empoisonner Sergueï Skripal au Royaume-Uni, rapporte le journal néerlandais NRC Handelsblad qui a enquêté sur l'affaire.

Les services de sécurité néerlandais, en collaboration avec d'autres pays alliés, ont démasqué, intercepté et renvoyé le duo d'espions, mais n'ont pas confirmé l'affaire. Les deux Russes sont soupçonnés d'avoir voulu espionner le laboratoire de l'Office fédéral de la protection de la population en Suisse, spécialisé dans les menaces chimiques. Celui-ci enquête sur les attaques au gaz toxique en Syrie mais aussi sur des soupçons visant Moscou dans le cas de l'empoisonnement de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal. Le duo d'espions était en possession de matériel leur permettant de s'introduire dans le réseau informatique du laboratoire, selon NRC. Le journal rapporte que les services de renseignements suisses ont confirmé que La Haye a découvert des espions russes et les a expulsés. Les services de renseignements suisses, néerlandais et britanniques auraient donc collaborés. (Belga)

Vos commentaires