Puigdemont regrette le "triomphe" de Madrid dans des SMS adressés à un ancien ministre

Puigdemont regrette le

(Belga) Carles Puigdemont a regretté, dans des messages privés adressés à l'ancien ministre catalan Toni Comín, que le processus d'indépendance était "terminé", déplorant que ses coreligionnaires l'aient "sacrifié" en tant que candidat à l'investiture pour la présidence de la Catalogne et reconnaissant le "triomphe" de Madrid, rapporte la chaîne Tele Cinco, qui a obtenu une capture d'écran de ces messages.

Dans un tweet, l'ex-président catalan a reconnu l'authenticité de ces échanges privés, mais réaffirmé sa volonté de poursuivre le combat. "Je suis journaliste et j'ai toujours su qu'il y a des limites à ne jamais dépasser. Je suis humain et il y a des moments dans lesquels moi aussi je doute. Je suis aussi le 'président' et je ne me retirerai pas par respect, gratitude et engagement envers les citoyens et le pays. Nous continuons!", a-t-il posté sur le réseau social. Par la voie de son avocat, l'ancien ministre catalan Toni Comín a lui aussi déploré les fuites dans la presse. Il s'agit de "conversations sorties de leur contexte et obtenues de manière illégale", a affirmé son conseiller Gonzalo Boye, cité par le quotidien "El Periódico". (Belga)

Vos commentaires