En ce moment
 
 

Theresa May appelle le Royaume-Uni à surmonter ses divisions sur le Brexit

Theresa May appelle le Royaume-Uni à surmonter ses divisions sur le Brexit
BREXIT

(Belga) La Première ministre britannique Theresa May a appelé le Parlement à soutenir son accord sur le Brexit afin de permettre au Royaume-Uni de "franchir une nouvelle étape" et de surmonter ses divisions, dans son message de Nouvel An diffusé lundi par ses services.

Plus de deux ans après le référendum de juin 2016, la société britannique est toujours traversée par de profondes divisions sur l'opportunité et les modalités de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, prévue le 29 mars. "En 2019, le Royaume-Uni entamera un nouveau chapitre. L'accord de Brexit que j'ai négocié met en oeuvre le vote du peuple britannique (...) et ces prochaines semaines, les députés devront prendre une décision importante. Si le Parlement soutient l'accord, le Royaume-Uni pourra franchir une nouvelle étape", a déclaré Mme May dans un message vidéo. Le gouvernement tente actuellement de convaincre les parlementaires de soutenir l'accord de divorce négocié avec Bruxelles, pour lequel aucune majorité ne semble se dessiner. Le texte déçoit autant les plus fervents "Brexiters", qui craignent un arrimage permanent du Royaume-Uni à l'UE, que les europhiles qui espérent encore pouvoir faire marche arrière Theresa May avait annulé à la dernière minute un premier vote prévu en décembre pour éviter une défaite annoncée, et l'avait repoussé à la semaine démarrant le 14 janvier. "Ensemble, nous pouvons entamer un nouveau chapitre avec optimisme et espoir. Nous avons tout ce dont nous avons besoin pour prospérer et si nous nous unissons en 2019, nous pourrons transformer en succès ce qui nous attend et construire un pays qui fonctionne réellement pour chacun d'entre nous", a affirmé la dirigeante. Lundi, une porte-parole de Mme May a indiqué que celle-ci s'était entretenue avec des dirigeants européens durant la période de Noël, tentant toujours d'obtenir des "assurances juridiques et politiques" sur l'accord, à même de rassurer ses députés. Les débats sur le texte reprendront le 9 janvier. "Il reste du travail à faire et les discussions vont se poursuivre", a-t-elle ajouté. (Belga)

Vos commentaires