En ce moment
 
 

Hand: Montpellier se rassure en s'imposant à Aix-en-Provence

Hand: Montpellier se rassure en s'imposant à Aix-en-Provence
Le joueur de Montpellier Melvyn Richardson lors du match face au HC Vardar le 26 mai 2018 à ColognePatrik STOLLARZ

Cinq jours après son élimination en Ligue des champions, la première pour un tenant du titre dès le 1er tour, Montpellier s'est rassuré en championnat de France, en s'imposant à Aix-en-Provence 23 à 19 mercredi, et remonte à la 2e place.

Le choc de cette 17e journée de Starligue se jouera jeudi soir à Coubertin (20h45) entre le leader, Paris, et son premier poursuivant, Nantes, avec une belle occasion pour le PSG de faire un grand pas vers un cinquième titre consécutif de champion de France en cas de succès.

"Tomber, ça fait partie des choses normales dans la vie. C'est se relever qui est important", avait lancé avant la rencontre l'entraîneur de Montpellier, Patrice Canayer, au micro de beIN Sports.

Mercredi soir, ses joueurs ont été accrochés pendant trois quarts d'heure à l'Arena du Pays d'Aix, avec le PAUC qui n'a jamais laissé le MHB s'échapper au score.

Moins efficace au tir qu'à l'accoutumée, Melvyn Richardson a tout de même quitté le terrain meilleur buteur de la rencontre, inscrivant 8 buts (sur 13 tentatives) pour son équipe.

Avec 29 points, les Héraultais se rapprochent à deux points du Paris SG (31), et seront les premiers supporters des Nantais (28) jeudi soir, pour garder un petit espoir de revenir dans la course au titre, qui leur échappe depuis 2012.

Ils joueront dimanche à domicile en quarts de finale de la Coupe de France contre le PSG, pour un nouveau test.

Dans les autres rencontres de la soirée, Nîmes et Chambéry se sont facilement imposés, respectivement contre Tremblay (32-26) et à Ivry (32-22). Les Gardois conservent leur quatrième place avec 27 points, deux points de plus que Chambéry (25), cinquième. Les deux ont fait le trou sur les poursuivants, avec neuf points d'avance sur la sixième place occupée par Aix et Saint-Raphaël.

Vos commentaires