En ce moment
 
 

Journée d'action sur le pouvoir d'achat en France à l'appel de syndicats

Journée d'action sur le pouvoir d'achat en France à l'appel de syndicats

(Belga) Des milliers de personnes se sont rassemblées mardi un peu partout en France pour réclamer davantage de pouvoir d'achat et défendre les services publics, à l'appel de deux syndicats, CGT et FO.

Hausse du salaire minimum et des salaires en général, revalorisation des retraites, justice fiscale: les mots d'ordre de cette journée d'action marquée par des grèves dans les écoles sont multiples. Cette mobilisation à laquelle se sont joints deux syndicats de jeunes (lycéens et étudiants) entend "amplifier le mouvement social" alors que depuis quatre mois, les "gilets jaunes" mènent une fronde contre le gouvernement, éclipsant les organisations de salariés. La CGT et FO n'ont pas non plus participé au grand débat national lancé par le président Emmanuel Macron en réponse à la crise. "Nous ne voulons pas être spectateurs, ni caution de décisions qui pourraient être prises en matière sociale à l'issue du grand débat", explique Yves Veyrier de Force ouvrière (FO). De même, la CGT veut "placer le débat où il doit être", notamment par "des actions dans l'entreprise et dans la rue". "Nous devenons un pays de bas salaires", déplore son patron, Philippe Martinez. À Paris, les manifestants devaient défiler en début d'après-midi. À Marseille (sud-est), 5.000 personnes - dont 200 "gilets jaunes" - se sont rassemblées sur le Vieux-Port, selon la préfecture de police. Plusieurs milliers de personnes étaient également réunies à Lyon (centre-est). Lors de la dernière journée, le 5 février, le ministère de l'Intérieur avait recensé 137.200 manifestants et la CGT près de 300.000. Des militants FO étaient présents mais pas la confédération. Cette journée avait été aussi marquée par la présence au sein des cortèges de "gilets jaunes". (Belga)

Vos commentaires