RATÉS lors du défilé du 14 juillet à Paris: deux motards se percutent, la Patrouille de France se trompe en dessinant le drapeau tricolore (vidéos)

RATÉS lors du défilé du 14 juillet à Paris: deux motards se percutent, la Patrouille de France se trompe en dessinant le drapeau tricolore (vidéos)

Les armées sortent le grand jeu ce matin, comme de tradition, pour le défilé du 14-Juillet sur les Champs-Elysées, où des centaines de milliers de Français espèrent déferler dès demain en cas de victoire des Bleus en finale du Mondial.

Le président Emmanuel Macron, dont c'est le deuxième défilé depuis son élection en mai 2017, a descendu la célèbre avenue parisienne à bord d'un "command car", avant de rejoindre la tribune présidentielle place de la Concorde d'où il assiste aux festivités.

Comme le veut la tradition, c'est la Patrouille de France qui a ouvert le défilé militaire. Neuf Alphajet, ont survolé la grande artère parisienne en formation "Big Nine".

Le but : dessiner le drapeau tricolore grâce à leurs pods fumigènes. Seulement voilà, une fois dans le ciel, on a pu observer un petit soucis de couleurs. En effet, l'avion positionné a gauche a laissé échapper des fumigènes rouges, au lieu du bleu initialement prévu pour dessiner le drapeau tricolore. 

Ce couac a été repéré par de nombreux téléspectateurs qui se sont exprimés sur les réseaux sociaux. "Je connais un mécano qui va passer un mauvais quart d'heure", a rigolé l'un d'entre eux. "Je pense qu'ils ont laissé un daltonien mettre les couleurs pour les avions", ajoute un autre internaute. 

Contrairement à une rumeur circulant sur les réseaux sociaux, cette touche supplémentaire de rouge n'était pas un hommage au sang versé des morts et blessés, mais bien une erreur, a confirmé l'armée de l'Air à l'AFP.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Quelques minutes auparavant, un autre "raté" a été observé. En effet, deux motards sont entrés en collision alors qu'ils effectuaient des figures près de l'Obélisque de la Concorde. Fort heureusement, la chute fut sans gravité. 

Chaque année, les différentes unités qui participent au défilé du 14 juillet s'entraînent jusqu'au dernier moment pour un défilé millimétré.

Vos commentaires