Coupe d'Asie: un choc Japon-Iran en demi-finales

Coupe d'Asie: un choc Japon-Iran en demi-finales
Les Japonais vainqueurs du Vietnam en quarts de finale de la Coupe d'Asie à Dubaï, le 24 janvier 2019Karim Sahib

Un duel de favoris pour une place en finale: le Japon, quatre fois vainqueur, affrontera l'Iran, déjà titré à trois reprises, en demi-finales de la Coupe d'Asie de nations après leur qualification avec plus ou moins de facilité, jeudi.

Si l'Iran n'a fait qu'une bouchée de la Chine (3-0), le Japon a éprouvé plus de difficultés à éliminer le Vietnam (1-0) au cours d'un match où l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) a ravi la vedette aux 22 joueurs, une première dans l'histoire de la Coupe d'Asie.

Un penalty de Ritsu Doan à la 57e minute accordé après l'intervention de la VAR a suffi au bonheur des Samouraïs Bleus, qui s'étaient vus refuser un but en première période, après, justement, la première intervention de la VAR dans la compétition continentale.

Avec une cinquième victoire en cinq matches, le Japon met ainsi fin au beau parcours du Vietnam, l'un des Petit Poucet de cette Coupe d'Asie.

Les Japonais, 8e de finaliste de la dernière Coupe du monde, affronteront des Iraniens en grande forme dans un duel entre deux nations qui totalisent sept titres dans la compétition.

Les joueurs du sélectionneur portugais Carlos Queiroz continuent eux-aussi leur sans faute (aucun but encaissé), porté par leurs attaquants en grande forme: un but et une passe décisive chacun pour Mehdi Taremi et Sardar Azmoun.

Azmoun a ainsi permis à l'Iran de faire la différence en première période en profitant d'une défense chinoise passive et coupable sur les deux premiers buts.

Comme face à l'Oman en 8e, les Iraniens ont ensuite géré la seconde période et Mehdi Taremi a scellé la victoire iranienne dans le temps additionnel.

Les deux dernières quarts se joueront vendredi. La Corée du Sud, emmenée par son attaquant vedette Son Heung-min, affrontera le Qatar tandis que les Emirats arabes unis, hôtes de la compétition, seront opposés au tenant du titre australien.

Vos commentaires