En ce moment
 
 

Deux Britanniques ont mal réagi au vaccin contre le coronavirus: "Des réactions allergiques rarissimes", assure un médecin

Deux Britanniques ont mal réagi au vaccin contre le coronavirus:
 
 

Au Royaume-Uni, la vaccination à grande échelle a commencé et deux premiers cas d'allergie ont été recensés. Les médecins déconseillent désormais le vaccin de la firme Pfizer aux personnes fortement allergiques.

Les deux Britanniques qui ont mal réagi aux premières injections de vaccin avaient déjà été sujettes à des réactions allergiques sévères par le passé.

"C’est une personne qui a, dans le passé, présenté une réaction allergique sévère avec une intervention médicale urgente. La plupart du temps, ces personnes sont équipées d’adrénaline auto injectable", explique Olivier Michel, chef de clinique d’immuno-allergologie au CHU Brugmann.

Ce médecin se veut rassurant. Les réactions au vaccin se font très rares. Les allergie dépendent du mécanisme du vaccin.

"C’est dû au vaccin, aux antigènes microbiens, qu’ils soient viraux ou bactériens. Ou alors à des conservateurs qui se trouvent dans la solution. Ou le cas échéant à des contaminants qu’on a pas pu être réellement, totalement éliminés, raconte Olivier Michel. Ça c’était vrai sur certains vaccins qui étaient cultivés sur les embryons de poulet ou sur des œufs".

Le personnel médical dispose du matériel médical nécessaire pour faire face à une réaction éventuelle lors de l’administration d’un vaccin.
"Tout généraliste dispose de l’’antidote’, on va appeler ça de l’adrénaline… de ce genre de produits pour intervenir en cas de réaction rarissime"

En Belgique, près de 20% de la population souffre de différents types d’allergie.




 

Vos commentaires