En ce moment
 

La Syrie reprend confiance: Moscou entre en guerre contre les terroristes après les "actions inefficaces" des USA

La Syrie reprend confiance: Moscou entre en guerre contre les terroristes après les
 

Le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem, a affirmé que l'implication en Syrie de la Russie, alliée du régime de Damas, allait changer la donne dans la lutte contre les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) et d'Al-Qaïda.

"La participation de la Russie dans le combat contre Daech (acronyme arabe de l'EI) et le Front al-Nosra (branche syrienne d'al-Qaïda) est encore plus importante que la fourniture d'armes à la Syrie", a déclaré M. Mouallem à la chaîne de télévision Russia Today. Ses propos sont rapportés dimanche par les médias syriens.


"La Syrie fait confiance à la direction russe"

Les Etats-Unis s'alarment depuis des semaines de la montée en puissance militaire russe en Syrie afin de renforcer son aide au régime du président Bachar al-Assad, alors que les Américains pilotent depuis un an une coalition internationale contre les djihadistes de l'EI. Ce nouveau renforcement de la présence militaire russe intervient alors les Etats-Unis et la Russie ont repris vendredi un dialogue militaire sur la situation en Syrie. "La Russie ne cache pas sa volonté de participer à la lutte contre le terrorisme et la Syrie fait confiance à la direction russe", a assuré le ministre syrien.

M. Mouallem a répété que la lutte contre le terrorisme était "une priorité" qui allait "ouvrir la porte à une solution politique en Syrie", où le conflit a fait plus de 240.000 morts depuis mars 2011.


Mieux que les USA...

Il a estimé que l'implication de la Russie allait "ruiner les plans de tous ceux qui ont comploté contre la Syrie et démontrer que les Etats-Unis n'ont pas de stratégie claire contre Daech". Pour M. Mouallem, "Moscou oeuvre dans le cadre du droit international et en coordination avec la Syrie, contrairement aux Etats-Unis (...) dont les actions sont inefficaces". Il faisait allusion à la coalition internationale anti-djihadiste conduite par Washington.

Le chef de la diplomatie syrienne a par ailleurs rendu hommage à l'initiative du président russe Vladimir Poutine appelant à "créer un front antiterroriste élargi" comprenant plusieurs pays de la région, dont la Syrie.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos