En ce moment
 
 

Les arguments en faveur d'une hausse des taux ont faibli, souligne le président de la Fed

(Belga) Le président de la Banque centrale américaine Jerome Powell a estimé mercredi que les risques plaidant en faveur d'une hausse des taux d'intérêt avaient diminué.

"Les arguments en faveur d'une hausse des taux ont quelque peu faibli", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse suivant la décision la décision du Comité monétaire de laisser inchangés les taux d'intérêt. Il a rappelé que les hausses des taux avaient pour finalité de protéger l'économie de risques survenant lorsque les taux sont restés "trop bas, trop longtemps", "en particulier, le risque d'une trop forte inflation". "Au cours des derniers mois, ce risque semble avoir diminué", a-t-il souligné. "L'inflation est restée muette et la récente baisse de prix de l'essence devrait pousser l'inflation à la baisse encore dans les mois à venir", a-t-il également observé. Il a ajouté que le risque de déséquilibres financiers avait reculé alors qu'un certain nombre d'indicateurs semblent évoluer "plus près de normes historiques". "Dans ce contexte, le mieux pour soutenir l'économie est de nous montrer patients dans l'évaluation des perspectives avant d'ajuster davantage notre politique" monétaire, a-t-il également dit. Dans son communiqué publié avant la conférence de presse, le Comité monétaire qui décrit l'activité économique américaine comme "solide" et non plus "forte", affirme qu'"au vu des développements économiques et financiers et des faibles tensions inflationnistes", il sera désormais "patient dans la détermination de ses futurs ajustements monétaires". (Belga)

Vos commentaires