Les autorités belges délivrent des documents de voyage à deux premiers enfants de combattants syriens

Les autorités belges délivrent des documents de voyage à deux premiers enfants de combattants syriens

Les autorités belges ont procédé le 22 janvier dernier à la délivrance de documents de voyage pour étrangers à deux enfants de combattants syriens. Ces documents leur permettront de rejoindre la Belgique une fois que les autorités turques les autoriseront à quitter la Turquie, indiquent les Affaires étrangères dans un communiqué.

Il s'agit des deux filles d'Amina Ghezzal (29 ans), originaire de Beverlo (Beringen). La mère avait fui la Syrie fin 2017 avec ses enfants. Elle est aujourd'hui incarcérée en Turquie, où elle a été condamnée à 10 ans de prison.

Étant nées en Syrie et n'ayant pas d'acte de naissance belge, les fillettes sont bloquées en Turquie depuis un an. Leur père, le djihadiste Abdelkarim Elouassaki, est lui mort sur le territoire syrien.

Le 19 décembre 2018, un juge des référés a ordonné à la Belgique de fournir des documents de voyage aux deux mineures d'âge. L'État a toutefois interjeté appel de cette décision car il estime qu'elle n'est pas correctement motivée.

La délivrance la semaine dernière des documents aux enfants est "indépendante du résultat de la procédure en appel", précisent les Affaires étrangères.

Vos commentaires