En ce moment
 

Mise en garde internationale: la majorité des rebelles syriens soutiennent les idées extrémistes de Daesh

Mise en garde internationale: la majorité des rebelles syriens soutiennent les idées extrémistes de Daesh
Image d'illustration: des membres d'un groupe de rebelles syriens luttant contre le régime d'Assad, photographiés à Ghouta en octobre dernier
EI

Plus de la moitié des rebelles combattant Bachar al-Assad soutiennent l’idéologie de Daesh. Voilà pourquoi les rebelles doivent aussi être combattus par la coalition internationale qui aujourd’hui ne se focalise que sur le groupe terroriste Etat islamique. Telle est la mise en garde d’un think tank britannique.

Plus de la moitié des combattants rebelles opposés au président Bachar al-Assad en Syrie s'identifient à l'idéologie de l'organisation terroriste Etat Islamique (EI), selon un rapport du think tank "Centre on Religion and Geopolitics", indiquent plusieurs médias britanniques.


Une erreur stratégique?

Au moins 15 milices, représentant environ 65.000 combattants, pourraient combler un vide laissé par l'Etat Islamique. "L'Occident risque de réaliser une erreur stratégique en ne se focalisant que sur la lutte contre l'EI. Défaire l'organisation militairement ne mettrait pas un terme au djihadisme global. Nous ne pouvons pas bombarder une idéologie, mais notre guerre est idéologique", estime le think tank, qui fait partie de la Faith Foundation de l'ancien Premier ministre Tony Blair. "Le plus grand danger pour la communauté internationale ce sont les groupes qui partagent l'idéologie de l'EI, mais sont ignorés dans la bataille pour défaire l'organisation terroriste", ajoute le Centre on Religion and Geopolitics.

Une réflexion qui va dans le sens des opérations militaires entreprises par la Russie. Ceux-ci bombardent en effet tous les groupes anti-Bachar al-Assad et pas uniquement l’Etat Islamique.

Vos commentaires