En ce moment
 

Moto3: Jorge Martin vainqueur en solitaire du GP d'Aragon

Moto3: Jorge Martin vainqueur en solitaire du GP d'Aragon
L'Espagnol Jorge Martin (Honda), vainqueur du GP d'Aragon, en Moto3, à Alcaniz, le 23 septembre 2018JOSE JORDAN

L'Espagnol Jorge Martin (Honda), parti en pole position et échappé dès le premier tour, a remporté sa cinquième victoire de la saison en Moto3 au Grand Prix d'Aragon, dimanche, sur le circuit Motorland Aragon, près d'Alcaniz (Espagne).

Le leader du Championnat du monde a devancé son dauphin italien Marco Bezzecchi (KTM), qui n'était que 18e sur la grille (pénalisé de douze places pour avoir piloté trop lentement, mettant en danger ses adversaires, pendant les qualifications samedi), et un autre Italien, Enea Bastianini (Honda), 15e au départ (pénalisé de douze places pour les mêmes raisons).

Au classement des pilotes, Martin compte 13 points d'avance sur Bezzecchi et 41 sur l'Italien Fabio di Giannantonio (Honda), avec cinq manches encore à disputer.

Ce sont en tout treize pilotes, dont des têtes d'affiche comme Bezzecchi, Bastianini ou encore l'Argentin Gabriel Rodrigo (KTM), qui ont été sanctionnés pour leur comportement pendant les qualifications.

Martin en a profité pour s'échapper dès le premier tour, au terme duquel il comptait déjà 1 sec 5/10 d'avance. Il s'impose finalement avec 5 sec 9/10 d'avance sur son premier poursuivant.

"C'était mon plan depuis le départ. Je savais que Bezzecchi et Bastianini étaient très forts mais ils partaient loin sur grille alors je me suis dit qu'il fallait partir fort devant, d'autant que j'avais un bon rythme tout le week-end", a réagi l'Espagnol, "très motivé pour aborder la tournée asiatique" (GP de Thaïlande, du Japon, d'Australie et de Malaisie, avant la manche finale en Espagne, à Valence).

Derrière lui, ses suiveurs italiens ont pris l'avantage dans un groupe de six pilotes restés groupés jusqu'à l'arrivée, où figuraient également Di Giannantonio, 4e, l'Espagnol Marcos Ramirez (KTM), 5e, le Japonais Tatsuki Suzuki (Honda), 6e, et l'Espagnol Albert Arenas (KTM), 7e.

L'Espagnol Aron Canet (Honda), l'Italien Niccolo Antonelli (Honda) et Rodrigo ont abandonné.

En qualifications samedi, Martin avait décroché sa 18e pole position, établissant un nouveau record dans la catégorie, jusque-là détenu par... son patron Fausto Gresini. Son temps de 1 min 57 sec 066/1000 était 5/10 plus rapide que celui de son premier poursuivant, son compatriote Jaume Masia (KTM).

Vos commentaires