En ce moment
 

Ski halfpipe: Une +der+ de folie pour Martinod

Ski halfpipe: Une +der+ de folie pour Martinod
Marie Martinod sur la 2e marche du podium de ski halfpipe aux JO de Pyeongchang, 19 février 2018LOIC VENANCE

Après avoir brillé pendant plus de 10 ans, la double médaillée olympique Marie Martinod a mis un terme à sa carrière devant un public déchaîné en terminant 2e de la dernière étape de Coupe du monde de ski halfpipe, jeudi à Tignes.

La Savoyarde de 33 ans a fait ses adieux à la compétition dans une ambiance électrique en s'offrant un 13e podium en Coupe du monde (dont 7 victoires). Elle a été devancée par la Canadienne Cassie Sharpe, qui remporte aussi le globe de cristal.

Martinod a réalisé son 3e et dernier 'run' (tour) devant plus de 10.000 personnes qui ont entonné La Marseillaise pour accompagner sa performance.

"C'était magique ! Faire un run sur La Marseillaise chantée par le public en bas, c'était super. C'était émouvant, il y avait pas mal de gens que j'aime beaucoup", a souligné à l'AFP la skieuse, qui a fait un gros travail mental pour ne pas se laisser envahir par l'émotion avant de s'élancer. "Sinon j'aurais été incapable de skier".

Un mois après avoir glané une médaille d'argent aux jeux Olympiques de Pyeongchang, Martinod range donc les skis. Elle quitte le haut niveau avec un palmarès riche de 2 médailles olympiques (argent en 2014 et 2018), 2 globes de cristal (2004 et 2017), 4 médailles aux prestigieux X Games (dont deux en or, en 2017 et 2013) et une médaille d'argent aux Championnats du monde (2017).

Maman d'une fille de 8 ans et demi, elle a déjà amorcé sa reconversion en participant à l'organisation d'un événement freestyle en novembre à Albertville. Et elle a également d'autres projets en tête.

"C'est une transition. La vie est belle, la vie je l'aime. Maintenant la vie sera sans +pipe+ mais avec plein d'autres choses", a-t-elle glissé.

La saison de ski halfpipe s'est aussi terminée à Tignes pour les garçons.

Le Canadien Noah Bowman s'est imposé sur la dernière étape devant l'Américain Alex Ferreira qui repartira avec le globe de cristal.

Vos commentaires