Syrie: l'armée russe confirme la mort du pilote de l'avion abattu

Russie, Syrie

(Belga) Un pilote russe a été tué samedi en Syrie après s'être parachuté en territoire rebelle à la suite de la destruction en vol de son avion au cours d'une opération dans la région d'Idleb, a annoncé le ministère russe de la Défense.

"Un avion russe Su-25 a été victime d'un crash au cours d'un vol au-dessus de la zone de désescalade d'Idleb. Le pilote a eu le temps d'annoncer qu'il s'était éjecté dans la zone, (qui est) sous contrôle des combattants du Front al-Nosra", l'ex-branche syrienne d'Al-Qaïda, a indiqué le ministère, cité par les agences de presse russes. "Le pilote a été tué dans des combats contre les terroristes", a précisé le ministère. "Selon les premières informations, l'avion a été abattu par un système de missile antiaérien portatif", a-t-il ajouté. L'armée russe a également annoncé avoir frappé avec "des armes de haute précision" la zone où l'avion a été abattu, affirmant avoir tué "plus de 30 combattants du Front al-Nosra" lors de cette frappe. La région dans laquelle l'avion s'est écrasé est contrôlée par Hayat Tahrir al-Cham, groupe jihadiste dominé par l'ex-branche locale d'Al-Qaïda, ainsi que par plusieurs autres groupes rebelles. Les forces soutenant le régime, appuyées par leur allié russe, ont déclenché fin décembre une offensive pour reconquérir le sud-est de la province d'Idleb, la dernière qui échappe entièrement au pouvoir de Damas. Des groupes d'opposition ont abattu par le passé des avions du régime, mais beaucoup plus rarement ceux de l'armée russe. En août 2016, cinq soldats russes avaient péri après que leur hélicoptère eut été abattu par des groupes rebelles également dans la province d'Idleb. En novembre 2015, la Turquie avait abattu un appareil militaire russe, ce qui avait provoqué une crise diplomatique entre Moscou et Ankara. (Belga)

Vos commentaires