En ce moment
 

Twitter publie des données sur des trolls russes pour mieux les comprendre

Twitter publie des données sur des trolls russes pour mieux les comprendre
Twitter a publié des donées liées à 10 millions de tweets de trolls surtout russes qui ont lancé des campagnes de manipulation NICOLAS ASFOURI

Twitter a rendu public mercredi des données liées à des campagnes de manipulation lancées par des trolls, pour l'essentiel russes et iraniens, et concernant une dizaine de millions de tweets remontant parfois à 2009.

Le réseau social a choisi de dévoiler les données liées à ces campagnes déjà rendues publiques pour faciliter le travail des chercheurs qui tentent de mieux comprendre le modus operandi des trolls.

"Nous rendons ces données accessibles dans le but d'encourager la recherche et les enquêtes sur ces comportements par des chercheurs et des enseignants partout dans le monde", ont expliqué Vijaya Gadde, directeur "confiance et sécurité" de la société et Yoel Roth, chargé de garantir l'intégrité du réseau social.

Twitter a fermé des centaines de comptes manipulés de Russie ou d'Iran pour mener des campagnes d'influence ou de désinformation.

L'entreprise a précisé que les campagnes étaient menées à partir de 3.841 comptes pilotés de Russie et 770 d'Iran.

Ils ont généré plus de 10 millions de tweets et plus de 2 millions de photos et vidéos depuis 2009.

Des chercheurs du centre de réflexion Atlantic Council, qui ont eu accès à ces données en primeur, ont déterminé que c'était un certain type de procédure sophistiquée qui avait le maximum d'impact sur le public américain.

"Ce type (de comptes) se maquillaient en personnalités très soigneusement élaborées, qui produisaient des histoires originales et alléchantes, infiltraient des groupes d'activistes et des communautés et publiaient des messages hyper-partisans et très clivants", ont souligné ces chercheurs.

Vos commentaires