En ce moment
 
 

"Je sais où tu habites!" : menaces et incivilités... un recypark wallon obligé d'être sous surveillance

 
 

C'est un lieu régulièrement dégradé et le théâtre de nombreuses incivilités. Et ce n'est pas le seul recypark dans le cas. Celui de Wasmuel près de Mons a carrément dû être fermé pendant 2 semaines. Il a rouvert ce matin, mais c'est assez interpellant: il a été placé sous surveillance.

Depuis ce matin, un agent de gardiennage est posté à l'entrée du recypark de Wasmuel (Quaregnon). Il a rejoint l'équipe de préposés pour surveiller le parc et ses utilisateurs. Parmi les derniers soucisil y a deux mois, une camionnette a tenté de forcer l'entrée. Refus de contrôle, incivilités ou intimidations se repentent à nouveau comme il y a deux ans.

Luc, utilisateur du parc à conteneurs, témoigne: "Quelqu'un n'avait plus de crédit sur sa carte. Il voulait jeter ses déchets. La personne lui a répondu 'c'est toi qui vas te retrouver dans le conteneur si tu continues' ou 'je sais où tu habites'. Tout cela est signe de représailles."

En 2020, une fermeture avait déjà été décidée pour 5 mois. Un engin de chantier avait cette fois-là tenté de rentrer pour remplir un des conteneurs. Des caméras avaient été installées.

Nous organiserons aussi des visites sur des recyparks voisins

Pour cette réouverture, en plus de l'agent de sécurité, la police va assurer des rondes, avec des passages aléatoires sur le site. Jacques de Moortel, directeur général de l'intercommunal HYGEA, informe: "Nous ne souhaitions pas avoir une action 'one shot', c'est-à-dire avec une présence forte et assidue durant quelques jours. On voulait inscrire une réponse dans le long terme. Tout en veillant à ce qu'il n'y ait pas de déplacement vers les autres recypark. Nous organiserons aussi des visites sur des recyparks voisins de manière que le problème ne soit pas déplacé."

La sécurité était une condition de réouverture. Pour que les membres du personnel puissent retrouver la sérénité sur leu lieu de travail.


 

Vos commentaires