En ce moment
 
 

"Une lutte permanente": notre journaliste tente d'arrêter de fumer grâce à un programme de 5 jours

 
 

Arrêter de fumer n'est pas toujours évident. À Liège, il existe un programme qui s'étale sur 5 jours. Notre journaliste Guillaume Fraikin, l'a testé pour RTL INFO, pour voir si cela est vraiment efficace.

"Si quelqu'un vous dit que c'est facile d'arrêter de fumer, il ment". Guillaume Fraikin, 29 ans, est journaliste à RTL INFO. Depuis 10 ans, il épuise un paquet de cigarettes par jour. À quelques reprises, il a tenté d'arrêter de fumer. Mais en vain. "Au début, ça démarre avec des potes pour faire le malin, avec des potes, quand on est jeune. Très vite, on se rend compte que c'est une habitude que l'on prend et qui finit par ne plus nous lâcher", confie-t-il. 

Afin de mettre à terme à son addiction, Guillaume Fraikin s'est lancé dans l'expérience proposée par l'hôpital de la citadelle et la province de Liège appelé "Plan de 5 jours". Ce plan existe depuis 40 ans et vise à accompagner les personnes qui souhaitent arrêter de fumer. Des réunions d'échange sont ainsi organisées afin d'informer, mais aussi d'échanger avec les participants.


De son côté, tous les jours, sur les réseaux sociaux de RTL Info, Guillaume Fraikin fait le point. Au fil des journées, il rend compte de son état d'esprit. 

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'instagram' pour afficher ce contenu.

Le tabac, un produit en libre-service, tue un fumeur sur deux. Il contient 4.000 substances toxiques et est extrêmement addictif. "C'est une drogue dure, et c'est un produit qui continue à évoluer puisque les cigarettiers manipulent les plants de tabac et ajoutent des tas de produits qui font que l'on est de plus en plus dépendant. Ce n'est plus le même tabac qu'il y a 5 ou 10 ans", éclaire Marie-Christine Servais, infirmière tabacologue.  

J'y pense sans cesse.

"Je me suis rendu compte qu'il y avait un paquet de cigarettes que j'avais oublié dans l'accoudoir de la voiture. Ça a été très difficile de me dire que je n'allais pas fumer alors qu'il était si proche de moi et que personne ne le saurait au final. J'ai résisté et je ne l'ai pas fumé", souffle-t-il. Le tabac provoque de nombreux symptômes. Irritabilité, envie permanente de grignoter, maux de tête, troubles du sommeil, parfois sueurs froides, et même tremblements.

Au 5e jour de l'expérience, Guillaume se rend à l'hôpital de Liège pour une dernière consultation. L'envie de fumer est encore toujours présente. "C'est une lutte permanente. J'y pense sans cesse", témoigne-t-il. 

Gérer son stress, réapprendre à respirer, changer ses comportements, comprendre et remplacer ce que la cigarette apportait. Guillaume quitte l'hôpital avec une boîte à outils bien remplie. 37% des participants au plan de 5 jours sont toujours abstinents après 3 mois. 


 

Vos commentaires