Le meurtrier de Louise, tuée dans son kot à Liège, retrouvé mort dans sa cellule

Le meurtrier de Louise, tuée dans son kot à Liège, retrouvé mort dans sa cellule
P. Vanderlinden lors de la reconstitution du meurtre

Patrick Vanderlinden, meurtrier présumé de la jeune Louise Lavergne à Liège, a été retrouvé mort dans sa cellule ce samedi matin. Une information confirmée par le procureur De Valkeneer, procureur général à Liège. C'est après la libération de son codétenu que, seul dans sa cellule à la prison de Lantin, l'homme se serait suicidé. Le parquet et un médecin légiste sont descendus sur place.

Louise L., une Française originaire du Mans, avait été découverte morte le lundi 11 octobre 2017 dans le kot qu'elle occupait dans le quartier du Longdoz à Liège. Cette étudiante de la faculté vétérinaire de Liège avait été étranglée et tuée d'un coup de couteau.

Le suspect interpellé à la suite de la découverte du corps de l'étudiante de 23 ans était rapidement passé aux aveux après les faits. Il était voisin de sa victime.

Le suspect n'était pas inconnu de la justice. Après avoir été condamné pour des faits de viol, à trois ans de prison ferme en 2004 puis à six ans en 2006, avec mise à disposition du gouvernement pour cinq ans, il avait été libéré en 2015 par le tribunal d'application des peines et était sous surveillance.

Vos commentaires