En ce moment
 

Liège: un homme de 45 ans qui frappait sa tante écope d'une peine de prison

Liège: un homme de 45 ans qui frappait sa tante écope d'une peine de prison

Le parquet a requis jeudi devant le tribunal correctionnel de Liège une peine de deux ans de prison ferme contre un Liégeois âgé de 45 ans poursuivi pour des faits de coups et blessures à l'égard de sa tante. Multirécidiviste, le prévenu avait commis ces faits contre la seule personne qui avait encore accepté de lui venir en aide.

Le prévenu avait été condamné à de très nombreuses reprises par la justice pour des faits violents. Il avait été rejeté par son entourage et vivait comme un SDF. Seule une de ses tantes s'était décidée à lui venir en aide et l'avait hébergé après l'avoir retrouvé sur un banc public.

En décembre 2017, le prévenu était devenu agressif avec cette tante âgée à qui il imposait sa domination. La dame avait été retrouvée porteuse de coups et de traces d'étranglement. Selon le parquet, elle était régulièrement frappée et elle était terrorisée au point de dormir avec un tournevis sous son oreiller dans la perspective de se défendre.

Le prévenu a contesté les faits et a affirmé que sa tante était fragile et qu'elle s'était blessée en tombant. Mais le parquet a souligné les nombreux antécédents judiciaires du prévenu en matière de violence, dont une condamnation pour des coups sur un cohabitant. Le substitut a alerté le juge sur un important risque de récidive et a requis une peine de deux ans de prison ferme contre le prévenu qui est en état de récidive légale. L'avocat du prévenu, Me Dirick, a sollicité un sursis probatoire. Le jugement sera prononcé le 31 mai.

Vos commentaires