En ce moment
 

Une enseignante de l'école Don Bosco à Liège agressée: l'élève poursuivi a agi sous le coup de la frustration

Une enseignante de l'école Don Bosco à Liège agressée: l'élève poursuivi a agi sous le coup de la frustration

Un Liégeois âgé de 21 ans a comparu lundi devant le tribunal correctionnel de Liège pour répondre de préventions de coups portés à un professeur et à un autre élève. Cet étudiant n'avait pas apprécié d'être sanctionné pour le port d'un bonnet dans les rangs et avait porté quatre coups de poing à son professeur.

Les faits s'étaient déroulés le 18 janvier 2018 à l'école technique Don Bosco de Liège. L'élève avait commis une faute de comportement en portant un bonnet dans les rangs. Sa professeur avait rédigé un rapport d'exclusion contre l'étudiant. Après avoir appris l'existence de ce rapport, l'élève avait eu une altercation verbale avec elle, puis lui avait porté quatre coups de poing en apprenant qu'il était écarté.Le professeur avait été placé en incapacité après ces coups. Un autre élève, intervenu pour protéger l'enseignante, avait également reçu des coups du jeune.Le parquet a souligné la réaction disproportionnée du prévenu et a qualifié son comportement d'inacceptable.


Sous le coup de la frustration

Les faits avaient été commis devant la classe entière, au plus grand mépris de l'autorité que représentait le professeur. Le substitut a requis une peine d'un an de prison avec amende, sans toutefois s'opposer à une sanction alternative en raison de l'absence de casier judiciaire chez le prévenu.

Devant le tribunal, le jeune homme a reconnu les faits tout en expliquant qu'il les avait commis sous le coup de la frustration. Son avocat, Me Colin Gilissen, a plaidé la suspension du prononcé ou des mesures probatoires. Le jugement sera prononcé le 16 avril.

Vos commentaires