En ce moment
 
 

Une nouvelle catastrophe évitée de justesse sur le réseau ferroviaire: deux wagons se détachent et déraillent à Visé

Deux wagons stationnés sur le réseau ferroviaire se sont détachés pour une raison encore inconnue dimanche matin à Visé, a indiqué Infrabel à l'agence Belga. Des travailleurs du gestionnaire ont pu les éviter de justesse.

 Vers 7h ce dimanche matin, des hommes étaient sur les voies pour des travaux de maintenance, quand l'un d'entre eux s'est mis à hurler. Après s'être détachés, deux wagons sont partis sur une voie en travaux, où se trouvaient les agents: "Heureusement, cette personne a pu les prévenir à temps, il s'en est vraiment fallu d'un cheveux qu'on frôle la catastrophe, mais par miracle, personne n'a été blessé, les agents ont pu sortir des voies", a réagi Arnaud Reymann, porte-parole d'Infrabel.


"Selon la personne, il y a plus ou moins de traumatisme"

A l'arrêt depuis une semaine, les deux wagons se sont mis en mouvement pour une raison inconnue, et ont entamé une course folle de 500 mètres: "Une cellule psychologique est arrivée sur place, et discute avec les agents, pour - je crois que c'est le mieux dans ces cas-là - refaire la scène ensemble. Effectivement, selon la personne, il y a plus ou moins de traumatisme", explique Jean-Michel Hody, manager de la maintenance chez Infrabel. "Ce sont des choses qui ne doivent pas arriver, c'est l'occasion, à presque accident, d'analyser tout ça et de voir comment c'est possible, mais effectivement, ça arrive trop souvent".


Un an jour pour jour après le drame de Morlanwelz

Cet incident rappelle le drame de Morlanwelz, survenu il y a un an. Deux ouvriers avaient perdu la vie. "Dans les mêmes conditions, s'il avait fait nuit, on n'ose imaginer ce qui se serait passé, effectivement, nous sommes à un an jour pour jour de Morlanwelz, aujourd'hui, c'est presque un miracles, les personnes ont toutes eu la vie sauve", ajoute le porte-parole d'Infrabel.

L'enquête devra déterminer s'il s'agit d'une erreur humaine ou d'une défaillance technique. Les travaux de réparation des voies endommagées sont en cours. La circulation des trains passagers n'a pas été perturbée par l'accident.

Vos commentaires