En ce moment
 
 

Les pressoirs à jus souffrent aussi de la crise sanitaire

Les pressoirs à jus souffrent aussi de la crise sanitaire
(c) RTL INFO
 
 

C'est le cas à Orsinfaing, un village de la Gaume en province de Luxembourg. La fréquentation est en baisse. Non seulement les particuliers limitent leurs déplacements mais en plus la météo n'incite pas à la cueillette.

Chaque année en cette période, les pressoirs à jus font le plein et tournent à plein régime. Dans le pressoir visité, Civajus situé dans le village gaumais d’Orsinfaing, la clientèle se compose habituellement de particuliers qui amènent les pommes de leurs pommiers (souvent des anciennes variétés locales) pour les faire presser et repartir avec le jus. Et quelques groupements, écoles et associations diverses. Il fonctionne sur le principe du drive in. On entre en voiture, on dépose ses pommes qui sont pressées,stérilisées et conditionnées en cubi de jus, avec lesquels on repart.

 2020 s’annonçait bien avec un beau volume de fruits sur les arbres. Mais la saison est assez calme au niveau presse. Au niveau chiffre d’affaires, l’activité du pressoir est liée principalement à la météo. Du coup, après une année 2018 (1 grosse centaine de tonnes) exceptionnellement bonne et 2019 mauvaise (quelques tonnes, avec -98% de chiffre d’affaires comme il n’y avait quasiment pas de fruits), cette année-ci, on s’attend à faire la moitié de 2018.

Probablement les particuliers se déplacent moins dans le contexte covid, et la météo n’incite pas à la cueillette.




 

Vos commentaires