En ce moment
 
 

Des habitants de Châtelet protestent: leur commune les verbalise dans leur propre rue

 

Certains riverains de la rue Longue dans le hameau de Chamborgneau, à Bouffioulx en province de Hainaut, s'étonnent d'avoir été verbalisés ces dernières semaines. La majorité de ces procès-verbaux ont été rédigés, car ils étaient stationnés en partie sur le trottoir. Une pratique qu'ils ont, selon eux, longtemps appliquée sans recevoir de PV.

Au début du mois de novembre, la ville a tracé de nouvelles places de parking que les riverains doivent respecter. Certains d'entre eux contestent ces nouveaux tracés, car ils disent ne pas avoir été informés. Ils regrettent aussi un nombre de places de parking insuffisantes et/ou éloignées de leurs maisons alors qu'ils avaient jusqu'à présent, l'habitude de se garer devant chez eux.

Un vote avait été organisé

La Ville ne comprend pas ces contestations. En effet, ces aménagements ont été réalisés à la demande des riverains qui réclamaient plus de sécurité (des dispositifs pour ralentir la circulation et pour limiter le trafic de transit). Plusieurs possibilités ont été avancées lors de la concertation et c'est finalement le système de stationnement en chicanes qui a été validé au terme d'un vote. 77 personnes y ont participé : 55 y étaient favorables tandis que 22 ont voté contre.

La Ville estime que maintenant que les aménagements sont en cours, certains habitants qui n'avaient peut-être pas pris la peine d'assister aux réunions d'information, se manifestent.

La Ville a tout de même chargé la police de procéder à des vérifications concernant les problèmes de marquage, de sécurité et de manque de place. Certains points doivent effectivement être rectifiés, il va donc y avoir des améliorations dans les marquages et si possible, des places supplémentaires. Par contre, la Ville affirme ne rien pouvoir faire concernant les procès verbaux liés au stationnement sur le trottoir.

 

Vos commentaires