En ce moment
 
 

Des mesures plus strictes pour les cafés et restaurants à Namur: "La distance d'1,5 m entre les tables ne suffisait pas"

 
CORONAVIRUS

La commune de Namur a décidé de prendre des mesures plus strictes, notamment pour les cafés et restaurants, avec notamment une nouvelle obligation : respecter une distance d’un mètre entre chaque client. Une décision qui a des conséquences sur le fonctionnement de ces établissements.

Depuis plusieurs semaines, ces cafetiers et restaurateurs sont devenus des experts du Tetris. Ce mercredi matin, ils ont dû réorganiser toutes leurs terrasses. Mais pour eux, cette nouvelle mesure plus stricte était nécessaire, car ces dernières semaines, la Place du Vieux était bondée et les distances de sécurité n’étaient pas toujours respectées.

"Qu’on fasse respecter 1,5 m entre les tables et que tout le monde soit debout en train de se coller. Cela n’avait pas de sens. Maintenant tout est plus régulier, et c’est mieux", indique Isabelle, la gérante d’un établissement Horeca.

"On se rendait compte qu’avec le 1,5m entre les tables, ça ne suffisait pas. On était dos à dos avec des personnes qu’on ne connaissait pas", indique Stéphanie Scailquin, l’échevine en charge de l’Horeca à la ville de Namur.

Ceci dit, c’est un nouveau coup dur pour l’Horeca. Dix tables de moins pour Isabelle. Karim, le gérant de plusieurs établissements Horeca, est passé de 120 chaises à 90. Alors forcément, c’est plus compliqué financièrement. Mais les gérants pensent pouvoir s’en sortir.

"On peut accueillir moins de gens, mais c’est mieux que de fermer, c’est sûr", ajoute Isabelle. "Je préfère rester ouvert de travailler à 50% que de fermer l’établissement", dit Karim.

Ces nouvelles distances entre les tables et les chaises seront discutées demain lors d’une réunion entre les établissements Horeca et la police.

 

 

Vos commentaires