En ce moment
 
 

Une méthode de démolition de l'ancienne poste de Namur suscite des réactions: "Niveau sécurité, c'est un zéro pointé" (vidéo)

Après dix ans d'attente, les travaux de démolition de l’ancienne poste de Namur, qui ont débuté lundi, ont attiré de nombreux regards. Une méthode employée pour ce chantier a surpris certains passants qui ont contacté notre rédaction pour mettre en avant une scène "improbable".

Mercredi dernier, Valérie (prénom d'emprunt) a assisté à une situation qu'elle juge "très dangereuse" durant les travaux de démolition de l'ancienne poste de Namur. On y voit une grue portant un conteneur avec un engin de chantier (une petite pelleteuse) en train de détruire la façade de l'édifice. Sa vidéo publiée sur les réseaux sociaux a rapidement interpellée de nombreuses personnes.

"Niveau sécurité, c'est un zéro pointé. Deux ouvriers au sol risquent très gros si un câble lâche!", fustige Patrice qui a également contacté notre rédaction via le bouton orange Alertez-nous. "N'y a-t'il aucun responsable de la sécurité sur ce chantier?", se demande-t-il.


"Une situation pas courante"

Du côté de la Confédération Construction, qui défend les intérêts de plus de 15.000 entrepreneurs actifs dans la construction, l'énergie et l'environnement, cette vidéo pose également question. "Ces images montrent une situation pas courante et à première vue, dangereuse", estime Sven Nouten, le responsable presse. Il indique que dans ce type de situation, la direction et le coordinateur sécurité de l’entreprise, sont légalement responsables du respect de la réglementation de sécurité en vigueur.


"C'était la manière de travailler la plus efficace"

Nous avons également joint l'entreprise chargée de la démolition, qui indique que toutes les mesures de sécurité ont été prises.

"C'est une méthode que nous n'utilisons pas souvent mais nous pouvons faire appel à celle-ci. Nous avons reçu l'autorisation de la commune et du maître d'ouvrage pour travailler comme ça. La décision a été prise en concertation avec plusieurs parties après quelques réunions", nous explique-t-on. "Ce n'est pas très spectaculaire. Tout était sécurisé. C'était la manière de travailler la plus efficace."


Un immeuble de 10.000 m²

Les travaux de démolition de l’ancienne poste de Namur du boulevard Mélot (à côté de la gare) devraient par ailleurs durer un mois et demi, selon le promoteur. D’ici fin 2020, un immeuble de 10.000 m² dédiés à accueillir des bureaux et des commerces sera inauguré. Le futur bâtiment sera par ailleurs plus rapproché des voies de chemin de fer pour laisser de la place au réseau Ravel.

Durant les congés de carnaval, les quais de bus ont été déplacés pour des raisons de sécurité afin de laisser place à la phase de démolition observée cette semaine. Ces derniers jours, la création d'un trottoir a aussi débuté et a quelque peu perturbé la circulation devant l'ancienne poste.

Vos commentaires