Accident impressionnant pour Quentin et Thibault, deux Belges partis faire le tour de monde: "Nous filmions tout" (vidéo)

Les deux jeunes étaient en train de réaliser l’ascension d’un glacier en Argentine quand ils ont violemment chuté. Ils ont filmé l’accident et leur sauvetage.

Coup dur pour Quentin Delvigne et Thibaut de Raikem. Les deux copains ont entamé début mars un tour du monde qui devait les emmener d’Amérique du Sud en Alaska, puis d’Australie jusqu’en Europe en parcourant toute l’Asie. Cette folle aventure censée durer toute une année s’est arrêtée au bout d’un mois. Un accident les a obligés à remettre leur beau projet à plus tard. Les deux jeunes hommes seront rapatriés en Belgique dans les prochains jours.

Ce mardi 3 avril, Quentin et Thibaut s’étaient lancés dans l'ascension du glacier Vinciguerra, proche de la ville d'Ushuaia, en Argentine. "Nous avons fait une méchante chute en cordée", annoncent-ils sur la page Facebook dédiée à leur aventure. "Une bonne glissade d’une cinquantaine de mètres pour finir par une chute dans une crevasse de 4, 5 mètres", précise Thibaut. "Nous filmions tout", indiquent-ils, vidéo à l'appui.

Après la chute brutale, deux heures d'attente, dans le froid, au fond de la crevasse. Quentin, l’épaule démise, Thomas, les genoux en vrac. Mais à part de "gros hématomes" et "des coups partout", le duo s’en est plutôt bien tiré. "Ça aurait pu être bien plus grave. Dans notre malheur, on a été super chanceux", remarque Quentin.


"On a tout eu !"

Thomas, un jeune Français qui les accompagnait, a été chercher des secours. En raison du ciel couvert, il n’a pas été possible de faire venir un hélicoptère. De la chute à l’hôpital, les aventuriers "dans un état pas folichon" ont dû marcher pendant 10 heures, sous la pluie, la grêle, la neige… "On a tout eu !", lance Quentin. Le duo se réjouit tout de même d’avoir pu compter sur des services de secours argentins "absolument adorables".

La mésaventure de Thomas et Quentin leur a valu une flopée d’articles dans la presse argentine. "Sauvetage dramatique de trois touristes étrangers en zone de montagne", titre par exemple InfoFuegina. Les deux Belges n’ont pourtant jamais perdu leur sourire et leur enthousiasme tout au long de cette épreuve. "Qui dit aventure dit risque", philosophent-ils.

Leur retour imminent en Belgique sonne-t-il le glas de leur périple ? Il est sans doute trop tôt pour l'affirmer. "Ca ne veut pas nécessairement dire que c’est la fin de l’aventure", estime Quentin. "On trouvera une suite, en Belgique ou ailleurs", ajoute Thibault. Les deux amis y verront sans doute plus clair dans les prochains jours. On leur souhaite un prompt rétablissement !

Vos commentaires