En ce moment
 
 

Un jeune Belge vole en paramoteur avec ses oies: "C’est magique!" (vidéo)

Toon Hylebos et ses trois oies font sensation depuis qu’ils volent ensemble. Ce spectacle suscite notamment l’admiration de son ami Dimitri, avec il a l’habitude de faire du paramoteur. Dimitri nous a contacté via notre bouton orange Alertez-nous pour attirer notre attention sur cette performance étonnante. "Un exploit !", s’enthousiasme-t-il.


"Mes oies me voient comme une figure maternelle"

Tout a commencé il y a trois mois avec trois œufs dans le salon de Toon Hylebos, à Zottegem. À l’aide d’une couveuse, ce Flamand de 36 ans, a fait naître Mistral, Aoi et Nucli. "Mes oies me voient comme une figure maternelle car elles m’ont vu en premier quand elles sont sorties de leur œuf", raconte le jeune homme.

L’objectif était clair dès le début : leur apprendre à voler avec lui. L’idée lui est venue en regardant le programme de la VRT Copy Beest. L'animateur Dieter Coppens essayait, sans succès, la même expérience avant de diffuser les images de Christian Moullec, ornithologue français et pionnier du vol en ULM avec les oiseaux.


"Elles regardaient même la télé avec moi"

Toon Hylebos, maître-chien pour la police fédérale, a une certaine expérience du dressage. Pour créer un lien fort avec ses oies, il a passé énormément de temps avec elle. "La première semaine, elles regardaient même la télé avec moi, couchées sur mes genoux dans mon salon", raconte-t-il. Le jeune homme les emmenait avec lui au travail ou faire des courses.


Un lent apprentissage

Pour atteindre son but, Toon Hylebos a procédé par étape. Il a commencé par de simples promenades avec ses animaux. Petit à petit, il augmenté la difficulté des promenades. "Une fois qu’elles ont su sauter un peu, j’ai commencé à faire des petits vols. Quand elles ont su voler, elles me suivaient", raconte-t-il.

Au début, les vols étaient très courts. "Ce sont des jeunes bêtes qui sont directement fatiguées. C’est très intensif pour les oies au début", explique-t-il . Maintenant, il vole quelques minutes presque chaque jour en leur compagnie. "Elles utilisent le vent, sont plus performantes avec moins de force."


Une sensation de liberté totalement grisante

Le processus a demandé du temps et des efforts, mais le jeu en valait la chandelle. Mistral, Aoi et Nucli sont si habituées à Toon qu’elles se rapprochent de lui le plus possible dans les airs. Et, aujourd’hui, le jeune homme prend un plaisir fou à voler avec ses oies. "C’est magique, vraiment incroyable !", savoure-t-il. "Tu es libre comme un oiseau, avec des oiseaux !"



 

Vos commentaires