En ce moment
 

Meghan Markle porte des bijoux royaux d'une valeur de 330.000 euros sur la nouvelle photo officielle du couple

Meghan Markle porte des bijoux royaux d'une valeur de 330.000 euros sur la nouvelle photo officielle du couple
(c)Twitter
 
Meghan & Harry
 

Nous l'évoquions ce dimanche. Le couple des Sussex a partagé une nouvelle photo de lui pour promouvoir une émission qui contribuera à construire un nouveau monde digital. Alors que Meghan et Harry enchaînent les visioconférences pour dénoncer les inégalités entre les hommes et les femmes, ainsi que les inégalités sociales, les journaux britanniques ne peuvent s'empêcher d'être surpris par ce nouveau portrait officiel. Meghan et Harry semblent être détendus. Ils sont souriants célébrant leur nouvelle vie, mais pour cette photo "officielle", Meghan Markle est photographiée portant des bijoux d'une valeur équivalente à 330.000 euros dont des bijoux appartenant à la famille royale, autrefois portés par la princesse Diana.  

Pour un couple qui veut être proche des plus vulnérables, cette photo pose question.

En plus de sa bague de fiançailles estimée à 290.000 euros, Meghan porte également la montre Cartier de Diana estimée à 17.000 euros. Diana l'avait reçue de son père pour ses 21 ans.

Selon de nombreux observateurs cités par le Daily Mail, Meghan porte également à son petit doigt la célèbre bague aquamarine qui appartenait à la princesse Diana et qui vaut plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Cet étalage de richesses ne fait pas l'unanimité dans les médias ce matin, y voyant encore un manque de cohérence entre ce que le couple prône et comment il s'affiche. 

En janvier dernier à l'annonce de leur départ de leurs fonctions royales, Stéphane Bern, le journaliste français spécialisé dans les têtes couronnées, avait fait remarqué très justement que l'actrice hollywoodienne avait accepté les robes et les bijoux mais pas les devoirs qui vont avec.

Sans complexe, Meghan Markle s'affiche désormais sans les devoirs mais bien avec les bijoux.


 

COVID BELGIQUE: où en est l'épidémie ce lundi 19 octobre?

 




 

Vos commentaires