En ce moment
 

Réunion des princes William et Harry: que révèlent leurs langages corporels?

Réunion des princes William et Harry: que révèlent leurs langages corporels?
(c)ISOPIX
 
Prince William, Prince Harry
 

Alors que le prince William s'est révélé comme "un homme d'Etat", et a endossé le "rôle de frère aîné", le prince Harry, était lui "flamboyant", mais ne pouvait réprimer des gestes de nervosité qui dévoilaient en lui une certaine "tension" alors qu'ils assistaient ce jeudi ensemble à l'inauguration de la statue de la princesse Diana à l'occasion de ce qui aurait été son 60ème anniversaire, décryptent ce matin dans la presse britannique des experts en langage corporel.

Le duc de Cambridge, 39 ans, et le duc de Sussex, 36 ans, ont été photographiés épaule contre épaule, souhaitant afficher une certaine unité lors de cette occasion.

Selon le Daily Mail, les deux frères auraient à peine parlé et auraient une relation “incroyablement tendue'' après deux années de disputes alimentées par l'épouse du prince Harry, l'actrice Meghan Markle, qui a révélé lors d'une interview explosive accordée à l'Américaine Oprah Winfrey, le traitement injuste dont elle avait fait l'objet au sein de la famille royale, évoquant même des remarques racistes tenues à son encontre.

Il n'était donc pas facile pour le prince Harry de retrouver son frère dans ces circonstances, lui-même blâmant également dans cette interview et dans un documentaire diffusé sur Apple TV le traitement indifférent des membres de sa famille quant à ses problèmes de santé mentale.

L'expert en langage corporel Robin Kermode a déclaré à FEMAIL que le prince William "rappelait son grand-père le prince Philip" lors de l'événement de ce jeudi, assumant un "rôle fort, confiant et digne d'un homme d'État".

Pendant ce temps, il a déclaré que les gestes sauvages de la main du prince Harry et sa mâchoire tendue indiquaient qu'il était "moins à l'aise qu'il n'essayait de le paraître".


 


 

 

 




 

Vos commentaires