Accueil People Vos programmes TV Top Chef

"Ça fait mal": des chefs émus et les larmes du candidat éliminé de Top Chef cette semaine

Départ difficile cette semaine dans Top Chef. Après l'épreuve des cinq sens, cinq candidats risquaient l'élimination : Albane, César, Jérémy, Jacques, et Carla. 

Les deux filles de la brigade de Philippe Etchebest, de même que Jérémy, sont sauvés par le jury de chefs après leur dégustation à l'aveugle. Restent César, de la brigade orange, et Jacques, de la brigade violette. L'angoisse monte également en coulisses, surtout pour le frère de Jacques, tiraillé entre l'envie de voir son frère sauvé, mais également César, qui est dans la même brigade que lui.

Au final, c'est le Belge, pourtant mis en difficulté sur cette épreuve, qui est sauvé. "Je ne suis pas fier", dira-t-il en rejoignant les coulisses. 

C'est donc Jacques qui est élimé. Un moment très émouvant pour le candidat qui reconnaît "avoir fait un mauvais travail" sur cette épreuve. "Ça me blesse, dit-il, mais c'est mérité"

"Quand je t'entends parler, lui répond son chef de brigade Paul Pairet, on voit le discours de quelqu'un qui comprend ce qui se passe, qui comprend ses erreurs, qui est capable de les corriger. C'est dommage parce que tu as ce que très peu de personnes ont, et qui n'est pas facile à acquérir", dit-il, tirant les larmes au candidat sortant. 

"Il y a énormément d'humilité chez toi, et c'est important de le souligner parce que c'est rare, ajoute Philippe Etchebest. Et nous aussi, on est tristes de te voir partir."

"Ça fait mal", ajoute Jacques en remerciant les chefs, tandis que Glenn Viel cherche à retenir ses larmes. 

"C'est du gaspillage", conclut Philippe Echebest en le saluant. 

Dans Top Chef, il suffit parfois d'échouer sur une seule épreuve pour que tout s'arrête. C'est la dure loi du concours…
 

À la une

Sélectionné pour vous