Accueil Sport Football Football Etranger

Angleterre: Aston Villa récidive contre Arsenal, Manchester United s'effondre

Aston Villa, tombeur mercredi de Manchester City, a récidivé samedi contre Arsenal (1-0) dans sa citadelle de Birmingham, offrant à Liverpool, victorieux de Crystal Palace (2-1), la tête du championnat.

Toujours aussi irrégulier, Manchester United s'est effondré 3-0 à Old Trafford contre Bournemouth et reste bloqué à la sixième place, coincé entre Tottenham et Newcastle qui s'affrontent dimanche à Londres.

. Villa Park, tombeau des géants

L'équipe d'Unai Emery, troisième, a transformé son stade en forteresse, offrant à son public une quinzième victoire consécutive en championnat, samedi contre Arsenal, trois jours après avoir fait tomber le triple tenant du titre sur le même score.

L'entraîneur espagnol vit un conte de fée à Birmingham, au bord de la zone rouge à son arrivée en octobre 2022, et désormais sur le podium à deux points du leader Liverpool après 16 journées. Il prend aussi une petite revanche personnelle sur Arsenal, son ancien club qui l'a limogé en 2019.

Son capitaine John McGinn a rapidement débloqué la situation (7e, 1-0) après un bon travail sur le côté droit de Leon Bailey, le buteur contre les Citizens, encore préféré à Moussa Diaby au coup d'envoi.

Arsenal de son côté a subi sa deuxième défaite de la saison en Premier League, un mois après celle face à Newcastle (1-0).

"Je pense qu'on était la meilleure équipe et qu'on n'a pas du tout mérité de perdre", d'autant que Villa "n'a rien créé du tout", a regretté l'entraîneur des Gunners, Mikel Arteta.

. Liverpool, final heureux

A Selhurst Park, un final intense a permis à Liverpool de briser la vaillante résistance de Crystal Palace (2-1), fragilisé en seconde période par l'expulsion de Jordan Ayew puis par la sortie sur blessure du gardien Sam Johnstone.

Une frappe déviée de Mohamed Salah (76e, 1-1) a d'abord effacé l'ouverture du score de Jean-Philippe Mateta sur penalty (57e, 0-1). Le jeune ailier Harvey Elliott, servi par l'Égyptien, a offert la victoire aux "Scousers" dans le temps additionnel (90e+1).

Liverpool s'en sort bien en ayant marqué sur ses deux seuls tirs cadrés.

"Nous pouvons faire quelque chose de spécial cette année", a lancé Salah, persuadé de voir "des similarités" avec le Liverpool de la saison 2019/2020, champion d'Angleterre, à commencer par "la mentalité consistant à continuer à se battre jusqu'à la fin".

L'équipe de Jürgen Klopp s'est fait une spécialité des renversements de match tardifs, comme le week-end dernier à Anfield, où elle a emporté Fulham (4-3) grâce à deux buts marqués aux 87e et 88e minutes.

Salah n'avait pas marqué durant ce festival offensif, pas plus que mercredi contre Sheffield United (2-0), mais il s'est repris samedi en inscrivant, au passage, son 200e but sous les couleurs de Liverpool.

. Manchester United coule

Cette saison, les Red Devils sont capables du meilleur, comme mercredi contre Chelsea (victoire 2-1), et du pire, comme samedi à Old Trafford, où Bournemouth s'est imposé (3-0) pour la première fois de l'histoire.

Des "olé" moqueurs sont même descendus des tribunes, en fin de match, alors que Dominic Solanke (5e), Philip Billing (68e) et Marcos Senesi (73e) avaient puni une défense aux abois.

L'addition aurait pu être plus salée encore si la VAR n'avait pas détecté une main de Dango Ouattara sur un dernier but (90e+2).

Cette lourde défaite met la pression sur l'entraîneur Erik ten Hag, trois jours avant la réception cruciale du Bayern Munich en Ligue des champions, et une semaine avant un déplacement corsé à Liverpool, où Bruno Fernandes, averti samedi, sera suspendu pour une accumulation de cartons jaunes.

"Nous ne sommes pas assez constants", a constaté le capitaine auprès de la BBC. "Il s'agit de comprendre que nous devons être à notre niveau à chaque match ; si vous baissez un peu votre niveau, vous êtes punis".

Au classement, Manchester United (6e, 27 pts) est sous la menace de Newcastle (7e, 26 pts), en déplacement dimanche à Tottenham (5e, 27 pts), et de Brighton (8e, 26 pts) qui a fait match nul 1-1 chez l'avant-dernier Burnley.

À l'inverse, la belle série de Bournemouth (quatre victoires et un match nul) porte les Cherries à la treizième place, à égalité de points avec Wolverhampton (12e), accroché 1-1 par Nottingham Forest, et avec Brentford (11e), battu 1-0 chez la lanterne rouge Sheffield United.

À la une

Sélectionné pour vous