Accueil Actu Belgique Economie

Pierre-Yves Dermagne veut interdire aux banques cette pratique liée aux comptes d'épargne

Les banques qui empêchent les clients d'ouvrir un compte d'épargne sans compte courant ne pourraient bientôt plus pouvoir le faire. Pierre-Yves Dermagne, Vice-Premier ministre et ministre de l'Economie, souhaite faire passer une loi pour interdire cette pratique.

Il a expliqué, au micro de Martin Buxant, que cela vise surtout à améliorer la concurrence : "Ça part d'un constat qui a été réalisé par l'autorité belge de la concurrence, qui a estimé qu'en Belgique, il n'y a pas suffisamment de concurrence qui fonctionne entre les grandes banques du pays. Avec des tarifs qui sont plus élevés que chez nos voisins, des services qui sont souvent de moins bonne qualité que chez eux. Donc, on doit vraiment faire en sorte que la concurrence fonctionne mieux entre les banques. Que les clients puissent plus facilement changer de banques. Ça passe notamment par l'interdiction de ventes de comptes liés", justifie le ministre.

Pierre-Yves Dermagne clarifie donc : "Moi, je veux qu'un Belge puisse, demain, ouvrir un compte d'épargne, sans que la banque oblige à prendre un compte courant et d'autres produits bancaires". 

Quand cette mesure pourra-t-elle être d'application ? Avant les élections, assure l'invité de Martin Buxant: "La volonté, c'est de pouvoir faire voter ça à la Chambre avant les élections", dit-il, en ajoutant que la majorité est derrière.

 

 

À la une

Sélectionné pour vous