Accueil Actu Belgique Politique

Les avoirs russes gelés en Belgique utilisés au profit des Ukrainiens? C'est la demande d'un député Ecolo

Samuel Cogolati était l’invité de Martin Buxant ce lundi matin à 7h50 sur bel RTL. Le député fédéral Ecolo va introduire cette semaine une résolution au Parlement afin que les avoirs russes gelés en Belgique soient envoyés aux victimes ukrainiennes.  

On vous interroge ce lundi matin alors qu’une conférence se tient au parlement à votre initiative sur l’Ukraine. Le prix Nobel de la Paix y est attendu. A cette occasion, vous déposez un texte de loi, une résolution qui demande que tous les avoirs russes gelés en Belgique soient utilisés au profit des Ukrainiens. Est-ce que vous pouvez nous l’expliquer ? 

"Oui, il faut savoir et peu de gens s’en rendent compte en Belgique, mais plus de la moitié des avoirs russes gelés dans le monde sont en réalité hébergés sur des comptes en Belgique. Nous détenons en Belgique 200 milliards d’euros d’argent russe d’oligarques ou de la banque centrale de Russie. Et moi ce que je propose ce matin, c’est d’aller confisquer ces avoirs russes pour les mettre au profit des victimes de guerre en Ukraine et pour reconstruire les infrastructures civiles dans ce pays marqué par la guerre depuis près de deux ans." 

C’est le principe du "qui casse paie", c’est ça Samuel Cogolati ? 

"Oui, exactement, vous avez raison de le dire. Les criminels de guerre doivent payer et moi je le dis au sens littéral du terme. Force est de constater qu’aujourd’hui le simple gel des avoirs ne suffit plus. On voit que la Russie ne cesse pas ses hostilités alors que la Cour internationale de Justice la force d’arrêter. On voit bien aujourd’hui que 10.000 civils ukrainiens ont été tués. On entame aujourd’hui le deuxième hiver de guerre et donc je crois qu’il faut prendre des mesures radicales et oser effectivement activer ces levers financiers." 

Alors, j’imagine qu’il ne suffit pas d’aller frapper à la porte des banques pour qu’elles vous donnent ces avoirs russes et puis qu’elles les donnent aux Ukrainiens. Cela va se passer comment ?  Juridiquement, cela doit être très compliqué ? Il faut une majorité politique pour faire ça, vous en avez une derrière vous, notamment de la Vivaldi ?

"Justement nous sommes à un momentum. Aujourd’hui la Belgique est sur le point de prendre la présidence du Conseil de l’Union européenne. Il y a justement une proposition de directive sur la confiscation en discussion aujourd’hui au niveau européen. Vous le savez, des pays comme l’Italie, ont déjà confisqué la mafia italienne pour mettre ces actifs au profit des victimes de la mafia en Italie. Moi aujourd’hui je veux que la Belgique inclue dans cette directive européenne des mesures pour justement confisquer les criminels de guerre russes. C’est-à-dire la bande de Vladimir Poutine et ses oligarques (…) Mais aujourd’hui il y a encore beaucoup d’obstacles. Il faut bien être réalistes, les pays occidentaux rechignent encore et freinent des quatre fers. Mais je crois qu’aujourd’hui il faut faire preuve de courage politique. "

Regardez l'interview en intégralité: 

 

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

4 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • quel fou lui. ensuite les russes ce vengeront sur nous , nous le pauvre peuple.

    Victor andré
     Répondre
  • C'est aussi d'une démagogie opportuniste sans nom

  • C'est quand même du vol...

    Dominique-Geneviève angel
     Répondre
  • Exactement, et ça en dit long sur leur conscience et leur honnèteté...

    Luc de Meersman
     Répondre