Accueil Actu Belgique Société

Vieillir quatre fois moins vite: les quatre choses à savoir sur le 29 février

Jeudi sera le 29 février. Un jour insolite du calendrier qui n'existe que tous les quatre ans... enfin presque. Voici quatre choses à savoir sur ce jour supplémentaire des années bissextiles.

Multiple de 4, mais non de 100 

L'Égypte ancienne tenta de mieux faire coïncider son calendrier avec le cycle naturel des saisons. Mais c'est à Jules César qu'on doit l'introduction des années bissextiles, avec "la réforme du calendrier romain (...) en l'an 708" (l'introduction du calendrier julien en 45 avant JC), explique l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE), rattaché à l'Observatoire de Paris.

Dans les années de 366 jours, le jour supplémentaire était alors un double du 24 Februarus, soit "le sixième jour bis avant les Calendes de mars", d'où le mot français de bissextile, quand la langue anglaise opte pour le plus imagé "leap day" (jour qui fait un bond). Avec le passage au calendrier grégorien en 1582, "le jour supplémentaire est ajouté à la fin du mois de février, le 29ᵉ jour", poursuit l'IMCCE.

La Terre ne mettant pas exactement 365 jours et 6 heures pour tourner autour du Soleil, mais 365 jours, 5 heures, 48 minutes et quelques secondes, toutes les années multiples de quatre ne sont pas bissextiles. Les années également multiples de 100 ne le sont pas. Ainsi, 1900 et 2100 n'ont pas de 29 février.

Vieillir quatre fois moins vite

C'est ce que vantait la magnétique actrice française Michèle Morgan, décédée à 96 ans. "Ce privilège de vieillir quatre fois moins vite que les autres est le premier de la longue série de coups de chance que j'ai eue tout au long de mon existence", se réjouissait celle qui partage ce jour de naissance peu commun avec le compositeur italien Rossini, l'acteur français Gérard Darmon, le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, le rappeur américain Ja Rule ou l'humoriste canadien Sugar Sammy. 

Avec une chance sur 1.506 de voir le jour un 29 février, seuls quelques millions de personnes dans le monde ont cette date de naissance originale. Précisément, 27.832 en France depuis 1968, selon les données de l'Insee.

À la frontière avec le Mexique, les natifs du 29 février auront encore droit à un festival dédié dans la petite ville texane d'Anthony, autoproclamée capitale mondiale des années bissextiles depuis 1988.

"Veux-tu m'épouser ?"

En Irlande, le gouvernement avait versé en 2004 une prime de 100 euros pour les enfants nés ce jour supplémentaire pour marquer le dixième anniversaire de l'Année internationale de la famille, déclarée en 1994 par les Nations Unies.

Les Irlandais continuent par ailleurs d'avoir en tête une vieille tradition, qui remonterait au Vᵉ siècle, faisant du 29 février le "Bachelor's Day" ou "Ladies Privilege" : jour où les femmes pourraient demander les hommes en mariage. Un refus se payait d'un cadeau, selon certains, ou d'une amende, selon d'autres. En 2010, cela a inspiré "Donne-moi ta main" ("Leap Year"), une comédie romantique avec Amy Adams ... désignée "pire film de l'année" par Time Magazine.

Bug de l'an 2000

À l'approche du nouveau millénaire, toutes les inquiétudes se focalisaient sur une éventuelle grande panne informatique le 1ᵉʳ janvier. C'est finalement le 29 février 2000 qui a causé des frayeurs. Les ordinateurs de la police ont été temporairement bloqués en Bulgarie, les services météo japonais, le système d'archivage de messages des garde-côtes américains ou le service des taxes municipales de Montréal aussi. 

Le système informatique des horodateurs de Paris a dû être corrigé machine par machine, car il ne prévoyait pas de 29 février 2000. En effet, 2000 aurait pu ne pas être une année bissextile, puisque les années multiples de 100 ne le sont pas... Sauf si elles sont aussi multiples de 400, comme 2000 (ou 1600 ou 2400). Vous suivez ?

À lire aussi

Sélectionné pour vous