Accueil Actu Monde Europe

Cinq drones ukrainiens abattus dans le sud et l'ouest de la Russie et près de Moscou

La Russie a affirmé avoir abattu jeudi cinq drones ukrainiens, dans le sud du pays et près de Moscou, faisant état d'un blessé.

Selon le ministère russe de la Défense, un drone a été abattu à Ramenskoe, à 60 km au sud-est de Moscou, vers 3h00 locales (02h00 heure belge), sans faire de victimes.

Le drone a explosé au niveau du 5e étage d'un immeuble d'habitation, soufflant les fenêtres de cinq appartements et endommageant quatre véhicules, selon le chef de l'administration locale Nikolaï Khanine sur Telegram.

Deux autres drones ont été abattus vers 3H00 locales à Rostov-sur-le-Don (sud), l'un à l'ouest de la ville, sans faire de victimes, et l'autre est tombé en centre-ville, faisant un blessé, a fait savoir Vassili Goloubev, gouverneur de cette région, devenue le centre névralgique des opérations russes en Ukraine.

L'engin est tombé dans une rue du centre historique à environ 500 mètres du quartier général de l'armée en charge de l'Ukraine, selon un journaliste de l'AFP.

Les fenêtres et la porte d'un petit immeuble ancien à deux étages ont été soufflées par l'explosion. Une demi-douzaine de voitures stationnées sont endommagées.

La zone est bouclée par des policiers qui font les constatations et quelques militaires circulent dans les environs.

Deux autres drones ukrainiens ont été abattus à 6h30 locales (05h30 heure belge) et à 7h00 locales (06h00 heure belge) dans la région frontalière de l'Ukraine de Briansk (400 km au sud-ouest de Moscou), sans faire de victimes, selon le ministère de la Défense.

Enfin, Viatcheslav Gladkov, le gouverneur de Belgorod, une autre région frontalière de l'Ukraine, a indiqué de son côté qu'une ligne à haute tension a été endommagée dans la matinée par un tir d'artillerie ukrainien, privant cinq villages d'électricité.

À lire aussi

Sélectionné pour vous