Accueil Actu Monde Europe

Russie: des sites visés par des frappes dans deux régions frontalières de l'Ukraine

Plusieurs sites, dont une gare et un dépôt de pétrole, ont été touchés par des frappes et attaques de drones mardi dans les régions russes de Koursk et de Belgorod, frontalières de l'Ukraine.

"La gare ferroviaire de Glouchkovo a été visée par des frappes venues de l'Ukraine", a écrit sur Telegram Roman Starovoït, gouverneur de la région de Koursk, en précisant que l'attaque "n'a pas fait de blessés".

Ces frappes ont provoqué un incendie rapidement circonscrit et ont endommagé des lignes à haute tension, privant d'électricité la gare de Glouchkovo et le village de Koulbaki situé à proximité, selon la même source.

Un drone a également été détruit mardi matin au-dessus de la région de Koursk, a indiqué pour sa part le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Le ministère a par ailleurs annoncé avoir détruit dans la nuit trois drones ukrainiens au-dessus de la région de Belgorod, elle aussi frontalière de l'Ukraine.

Dans cette région, une explosion a notamment provoqué "un incendie sur un site d'infrastructure" dans le district de Goubkine, a écrit le gouverneur régional Viatcheslav Gladkov sur Telegram, sans plus de précisions.

Selon des médias locaux, il s'agirait d'une attaque de drone sur un dépôt de pétrole dans la ville de Goubkine.

"Selon de premières informations, un réservoir a été endommagé", a indiqué dans un communiqué l'antenne locale du ministère russe des Situations d'urgence.

Selon M. Gladkov, la région de Belgorod a été visée ces dernières 24 heures par de multiples attaques de drones et des tirs de mortier qui ont endommagé des voitures dans plusieurs localités.

Depuis le début de l'offensive russe en Ukraine, en février 2022, le territoire russe est régulièrement touché par des frappes imputées à Kiev qui visent en particulier, ces dernières semaines, des dépôts de pétrole et des raffineries.

À lire aussi

Sélectionné pour vous