Accueil Actu Monde International

Le Liban va déposer plainte au Conseil de sécurité de l'ONU contre Israël

Le Liban va déposer une plainte officielle contre Israël auprès du Conseil de sécurité des Nations unies suite à la mort d'un journaliste de l'agence de presse Reuters, ont annoncé les médias d'État libanais samedi.

Le journaliste libanais Issam Abdallah a été tué vendredi lors d'un bombardement israélien près d'Alma al-Shaab, à proximité de la frontière avec Israël. Six autres confrères ont par ailleurs été blessés.

Le ministère libanais des affaires étrangères parle d'un "assassinat délibéré du journaliste par Israël". "L'ennemi israélien a tiré une roquette sur un véhicule de presse civil, entraînant la mort du vidéo-journaliste Issam Abdallah", indique un communiqué de l'armée libanaise. Outre ce décès, deux autres journalistes de l'agence Reuters ont été blessés, ainsi que deux journalistes de la chaîne d'information Al Jazeera et deux de l'agence de presse française AFP.

Plus tôt dans la journée, l'armée israélienne s'est dite "très désolée" de la mort d'un journaliste au Liban". "Nous sommes très désolés pour sa mort. Nous enquêtons", a déclaré un porte-parole de l'armée à la presse, sans reconnaître explicitement la responsabilité des forces israéliennes dans ce décès.

Depuis le début de la guerre entre Israël et Gaza, déclenchée le 7 octobre par une attaque sans précédent du Hamas, le sud du Liban, frontalier d'Israël, est le théâtre d'échanges de tirs entre le Hezbollah libanais et l'armée israélienne.

À la une

Sélectionné pour vous